Une fin heureuse au lycée ; Partie 3

117Report
Une fin heureuse au lycée ; Partie 3

Je ne pouvais pas croire ce que je voyais. Douce innocente Heather, enfin pas si innocente qu'il n'y paraît.

"À quoi penses-tu?" Je demande à Heather, "et toi?" Je regarde M. Edwards.

« Tu n'as rien vu ici Josh ! Il a essayé de me réprimander, avec un regard sérieux sur mon visage.

J'ai éclaté de rire, "oh j'en ai vu plein Mr Edwards ! Je n'arrive pas à croire ce que j'ai vu mais je l'ai fait !" Je réponds incrédule, entrant dans la salle de classe et me dirigeant vers ma table où se trouve mon livre. Il y avait un silence dans la salle.

Alors que je me dirigeais vers la porte, Mr Edwards reprit la parole mais il était plus silencieux et plus timide "Qu'est-ce que tu vas faire ?"

Je m'arrête devant la porte et réfléchis un instant. Se retournant pour leur faire face « Je vais passer un excellent week-end Mr Edwards, amusez-vous bien et ne vous inquiétez pas j'aurai fait mes devoirs pour lundi ! Sur ce, je m'incline sarcastiquement et claque la porte en sortant.

Je sors des portes de l'école et à environ cinq minutes de l'école quand j'entends quelqu'un courir derrière moi, "Josh, s'il te plaît, attends !" Heather crie alors qu'elle me rattrape, "s'il te plait Josh!"

"Ok Heather" dis-je en m'arrêtant et en me tournant pour lui faire face "essaye d'expliquer!"

Elle regarde par terre "et bien ça a commencé il y a pas mal de semaines, je n'ai pas bien réussi en classe et il m'a retenu un jour !" Elle continue de regarder le sol. "Il a dit que je devais redoubler d'efforts ou j'échouerais au cours. Il a dit qu'il avait un moyen de réussir sans soucis! J'ai accepté quoi que ce soit!" Elle est allée tout à fait.

"Chauffage?" Je demande "qu'est-ce que c'était ??" Je pouvais déjà deviner ce que c'était !

Elle lève les yeux vers moi maintenant, "il n'a rien dit au début, il a juste sorti sa bite et a dit que si je voulais ça, je ferais mieux de me mettre à genoux!"

"Je ne savais pas quoi faire, j'ai paniqué et bon, ouais je me suis mis à genoux et je l'ai sucé !"

"Oh Heather!" Je dis dégoûté et en colère "pourquoi n'as-tu pas simplement couru ou dit à quelqu'un?"

"Comme je l'ai dit, j'ai paniqué et je..." elle redevient silencieuse face à face.

« Heather, parle-moi ! J'exige en attrapant ses épaules et en la tournant face à moi.

"Je... j'ai honte..."

"Tu ne devrais pas avoir honte, ce qu'il t'a fait était mal, nous allons voir le principal et le faire virer!" dis-je en essayant de la réconforter.

« Non, ce n'est pas ça ! J'ai bien aimé ! »

J'étais abasourdi, je laisse tomber mes bras de ses épaules et recule d'un pas.

"Oh mon dieu, s'il te plait ne dis rien Josh. C'est bizarre je sais mais j'ai trouvé ça excitant de lui faire plaisir." Elle supplie de se rapprocher de moi. "S'il te plaît, je vais arrêter avec lui, mais ne le dis à personne, surtout pas à Lily !!"

"Donnez-moi une seconde Heather!" dis-je en m'éloignant à nouveau, une pensée diabolique m'est venue à l'esprit. Je me retourne pour lui faire face « ok Heather, je ne dirai rien à Lily ni à personne d'autre !

"Oh merci, merci Josh" elle saute en avant en me faisant un gros câlin.

"Mais!" dis-je alors qu'elle rompt l'étreinte et qu'elle me regarde inquiète.

« Vous cesserez d'être impliqué avec M. Edwards !

"Ok fait" elle hoche la tête en souriant.

"Et" j'ajoute "tu vas revenir à la mienne tous les mardis et je t'aiderai en maths, je ne suis pas experte mais je t'obtiendrai un laissez-passer !"

"Fait et fait" elle applaudit en me donnant un autre câlin. « Passez un bon week-end », fait-elle signe de la main en rentrant chez elle.

« Oh, comment je vais faire en sorte que ça marche en ma faveur » Je souris en rentrant chez moi aussi.


Pour le reste de l'après-midi, je traîne juste à la maison. Hailey fait de l'athlétisme après l'école et maman travaille toujours donc j'ai la maison pour moi tout seul. Je tue le temps en jouant à la Xbox jusqu'à ce que Marc me téléphone pour que je me dirige vers la sienne. Je saute dans la douche et m'assure de mettre de l'eau de Cologne qui sent bon. J'enfile un joli jean, un T blanc uni et une veste boutonnée à capuche que je garde ouverte. Je mets une paire de baskets Nike propres et je pars.

Quand j'arrive chez Marc, il a fait l'effort. Il portait un jean foncé, des baskets Nike et une chemise élégante.
« J'ai l'air bien mec » lui dis-je alors qu'il sortait de chez lui.

"Mec tu aurais pu t'habiller plus !" dit-il en me regardant agacé.

"Aww allez j'ai l'air bien ! Quoi qu'il en soit c'est toi qui dois t'habiller pour impressionner !" Je ris.

Nous nous dirigeons vers l'arrêt de bus car nous devons en prendre un pour quelques arrêts. Il ne faut pas longtemps pour se rendre aux arcades, peut-être à quinze ou vingt minutes en bus. Quand nous arrivons aux arcades, cela commençait à se remplir de monde. Marc et moi examinons l'endroit et assurez-vous d'avoir de la monnaie pour les machines.

"Oh mec, elle est là!" Marc me dit alors que je tourne mon attention vers la porte.

Zoe et Traci sont juste à la porte et se dirigent vers nous. Zoe a un jean en denim, des baskets adidas, un haut blanc et une veste cloutée noire. Le t-shirt qui était un peu trop serré car ses seins s'en arrachaient presque mais Marc et moi n'allions pas nous en plaindre. Traci était habillée tout en noir, un jean noir moulant, des baskets noires, un débardeur noir et une veste en cuir. Je dois admettre qu'elle avait l'air plutôt sexy et que ça ne me dérangeait pas de la garder douce pour que Marc puisse faire fonctionner sa magie.

"Vous avez l'air bonnes mesdames !" dis-je alors que Zoe et Traci s'approchent de nous.

"Tu as l'air bien Josh !" dit Traci avec un sourire malicieux.

"Tu es vraiment belle Zoe" Marc complimente Zoe.

"Merci" dit-elle timidement en regardant ses pieds "tu es beau" dit-elle en le regardant.

Une fois la première réunion gênante terminée, j'emmène tout le monde dans certaines des arcades et nous commençons à nous amuser. Nous passons environ une heure à jouer sur différentes machines. Tout semble bien se passer, Marc et Zoé semblent très bien s'entendre. Elle rit de ses blagues, ce qui est toujours bon signe et elle continue de toucher son bras en lui lançant des regards persistants. Marc n'est pas le seul à attirer l'attention, Traci a flirté avec moi toute la nuit et je dois admettre que j'aime cette attention. Après environ une autre demi-heure de jeu, Marc me lance un regard. Je ne peux pas tout à fait le décrire, mais j'ai l'impression de ce qu'il veut.

"Quelqu'un a envie d'une partie de billard ?" je demande au groupe.

"J'adorerais aussi!" dit joyeusement Traci en se rapprochant de moi.

"J'ai un peu faim mec, Zoe voudrais-tu prendre quelque chose à manger ?" Il lui demande avec espoir tout autour de sa question.

« Ouais, bien sûr que ce serait bien. dit Zoe avec un joli sourire sur son visage.

Zoe et Marc se dirigent vers le petit restaurant de hamburgers qui se trouve à l'intérieur des arcades. Traci et moi nous dirigeons vers les tables de billard qui sont à l'arrière. Je nous attrape une table libre mais je vois encore Marc d'où je suis.

"Je ne suis pas très bon d'ailleurs" me ramène Traci de mon regard.

"On peut faire autre chose alors ?" Je plaisante avec elle.

"Non non" sourit-elle "Je sais que Marc voulait passer du temps seul avec Zoe et je ne peux pas le blâmer."

« Ouais, il a enfin sa confiance ! Je ris "ok je vais t'apprendre" dis-je avec un sourire alors que j'accumule les balles.

Je lui tends une queue de billard "Je vais commencer alors tu pourras y aller." Elle hoche simplement la tête et aligne la balle blanche et lui donne un bon coup pour essayer de répartir les balles sur la table autant que possible.

"Ok c'est ton tour" je lui souris.

"Euh alors qu'est-ce que je fais ?" dit-elle avec un regard innocent et confus.

Je me promène jusqu'à l'endroit où elle se tient, "en gros, vous devez empoter n'importe laquelle des balles en utilisant le blanc."

« Peux-tu me montrer comment faire ? Elle plaide.

J'appuie ma queue contre la table et me place derrière elle. "Alors tiens la queue comme ça" dis-je alors que je mets ses mains en position. Alors que je suis derrière elle, elle penche son cul en arrière et le broie lentement en moi.

« Alors comme ça ? Elle me regarde avec un sourire sournois avant de tirer et de lancer une balle.

"Ouais exactement comme ça" je ris

« Encore mon tour ? Elle dit, j'acquiesce. "Pouvez-vous me montrer à nouveau?"

« Êtes-vous sûr d'avoir besoin d'aide ? » je demande en haussant un sourcil.

"Mhmm" elle acquiesce.

Je me penche à nouveau derrière elle et la positionne au bon endroit. Encore une fois, quand je suis derrière elle, elle s'enfonce en moi et je peux me sentir en train de me faire une demi-finale. Elle tente son coup mais rate cette fois. "Aww" dit-elle déçue.

Nous continuons à jouer, tout le temps qu'elle flirte avec moi quelque chose de mauvais. Elle caressait la queue avec un regard séduisant sur son visage. Elle était également penchée sur la table, j'avais donc une vue dégagée sur son haut. À la fin du jeu, il y avait un renflement clair dans mon jean et elle le savait !

"Ok donc c'est clair que tu as déjà joué au billard et que tu sais ce que tu fais !" Je ris.

"Il n'y a pas à vous tromper est là?" Elle dit avec un sourire malicieux "ok rendons les choses intéressantes!" Elle se rapproche de moi. Je me tiens au sol et commence à sourire. "Le gagnant du prochain jeu prend tout?"

« Ok, alors si vous gagnez ? » je demande

"Je veux ceci!" dit-elle en attrapant mon entrejambe.

"Putain" j'halète un peu, un peu repris.

"Et si tu gagnes..." elle se penche vers lui et murmure "tu peux avoir ce que tu veux !"

C'était gagnant, gagnant pour moi! Je souris et accepte et nous commençons une nouvelle partie. Le jeu est donnant-donnant, c'est assez serré alors que nous descendons vers le noir. C'est mon coup et si j'empote ça, je gagne la partie. C'est long et ambitieux, même si c'est une victoire pour moi même si je perds. Je veux toujours gagner pour la fierté. J'aligne le coup et je le prends... on dirait qu'il rentre mais l'angle est décalé et le coussin noir rebondit sur le côté de la poche et il roule. Vidé. Le noir est parfaitement aligné et Traci empoche facilement le noir.

"Je gagne" dit-elle avec le sourire le plus sournois sur son visage.

"Pas question que tu aies perdu" Marc rit, alors que lui et Zoé viennent vers nous.

"Traci est en fait plutôt bonne" dis-je en essayant d'effacer la défaite.

"Imaginez perdre face à une fille !" Il taquine.

"Tout n'est pas mauvais !" dit Traci en me faisant un clin d'œil.

"Alors, qu'est-ce que vous faites alors ?" Je demande.

"Marc et moi allions voir un film" dit Zoe en me souriant et en lançant à Traci le même regard que Marc m'avait donné auparavant.

« Em Josh ? Traci sourit en se rapprochant de moi "ça te dérangerait de me ramener à la maison ?"

"Est-ce que ça te dérange Josh ?" Zoé intervient "Marc m'a proposé de m'emmener voir un film et c'est un film que je voulais voir !"

"Eh ouais ça ne me dérange pas !" je dis

"Oh merci Josh" Zoe sourit en me serrant dans ses bras, alors que j'étreins Zoe, je fais un signe de tête à Marc et un clin d'œil. Rompant l'étreinte avec moi, Zoe embrasse alors Traci. Je n'entends pas ce qu'elle dit, mais Zoe murmure définitivement quelque chose à Traci, alors que Traci fait une grimace alors qu'ils rompent l'étreinte. Je frappe du poing Marc, puis lui et Zoé partent.

Traci se rapproche encore plus et s'accroche à mon bras "Zoe aime vraiment Marc !" Elle me dit doucement.

« Ouais je peux voir ! C'est ce qu'elle t'a chuchoté ? Je demande.

« Eh, euh ouais bien sûr ! Quoi qu'il en soit, je dois être à la maison pour 10 heures ? » dit-elle avec un visage triste.

Je vérifie mon téléphone et il est juste après 9 heures. "Je devrais probablement faire un geste alors ?" dis-je alors qu'elle lâche prise et que je range les queues de billard.

Elle ne dit rien alors que nous sortons des arcades, je vais tourner à gauche vers l'arrêt de bus mais Traci m'attrape le bras et me traîne vers la droite, "c'est quoi ce bordel !" Je dis.
Encore une fois, elle ne dit toujours rien en m'éloignant des arcades et en me faisant passer derrière une boutique condamnée. Puis me plaquer contre le mur. "Traci ? !"

« Josh, écoute, j'ai gagné la poule, n'est-ce pas ? » Elle dit sérieusement

"Eh ouais !" J'acquiesce

"Et si je gagnais, ce que j'ai fait, j'ai ça !" Dit-elle avec ce sourire méchant à nouveau alors qu'elle attrapait mon entrejambe. "Je suis en train d'encaisser maintenant !" Sur ce, elle se précipite en avant et plante ses lèvres sur les miennes. Je suis un peu pris au dépourvu au début mais ensuite je pose mes mains sur elle et l'embrasse en retour. C'est tendre au début mais bientôt nos langues explorent la bouche de l'autre et nos mains commencent à explorer également. Les mains de Traci tâtonnent maintenant avec ma boucle de ceinture et la desserrent. Une fois qu'elle a ouvert mon jean, elle interrompt le baiser. « Voyons ce que vous emballez ?

Traci passe sa main dans mon jean ouvert et attrape mon entrejambe. Ses yeux s'écarquillent et elle baisse les yeux. "Oh mon dieu" halète-t-elle. "Je pensais que c'était gros quand je l'ai senti à l'intérieur mais oh wow, c'est énorme."

« Pensez-vous pouvoir le gérer ? » Je demande avec suffisance, après m'être amusé avec Becki, je me sens un peu confiant.

"Euh, je ne sais pas" dit-elle en se mettant à genoux "mais je vais essayer quand même" avec ce sourire méchant sur son visage. A genoux, elle a sorti ma bite. Elle passa un moment à l'admirer avant de le lécher lentement autour de la tête.

"Ne taquine pas" je plaisante et avec cela, elle a lentement glissé sa bouche autour de ma bite. Traci n'était pas aussi expérimentée que Becki mais sa bouche était étroitement enroulée autour de la hampe. Putain ça faisait du bien.
Traci a commencé à soulager sa bouche de haut en bas de mon arbre. Elle a levé sa main droite à la base de ma bite et a travaillé mon arbre avec sa bouche. Sa main gauche glissa sous mon t-shirt et sur mon torse. Bougeant sa tête et vers le bas, elle commence à se balancer plus vite et à enfoncer plus de mon arbre dans sa bouche, gémissant tout le temps.

Relâchant ma bite, caressant toujours, elle leva les yeux vers moi "as-tu un préservatif?"

« Ouais dans mon portefeuille ! je grogne.

"Sors-le!" Et elle a recommencé à sucer ma bite alors que je tendais la main derrière moi et attrapais mon portefeuille. Fouillant dans mon portefeuille, j'attrape le préservatif et le remets dans ma poche.

Traci s'est levée et a pris le préservatif de ma main et l'a déchiré. Après quelques tâtonnements elle réussit à le faire glisser sur mon sexe. "Ok vas-y doucement au début s'il te plait" dit-elle en se détournant de moi, défaisant son jean et le baissant avec sa culotte noire.

Je me suis placé derrière elle et je l'ai plaquée contre une benne à ordures, pas le meilleur mais ça ira. Je prends ma bite et la positionne sur la fente de Traci, la frottant de haut en bas contre elle, ce qui lui vaut un gémissement. Je trouve son entrée et commence à me sonder en elle. Traci halète lorsque la tête de ma bite glisse à l'intérieur. Je soulage ma bite de quelques centimètres et me tiens là. La chatte de Traci est très serrée alors je la laisse s'ajuster à ma taille. Sa chatte est belle et humide et il ne lui faut pas longtemps pour se détendre un peu. Je commence lentement à pousser plus de moi en elle avant de me retirer et de commencer à la baiser. Les premières pompes sont lentes et faciles, mais après cela, je commence à accélérer le rythme et la force.
La tenant en place par les hanches, je commence à baiser durement Traci. Grognant alors que je la pilonne par derrière. Elle essaie de s'accrocher à la benne alors qu'elle gémit de plaisir. Je rentre presque de toute ma longueur en elle alors qu'elle ramène ses hanches en moi. Même si sa chatte est serrée et se sent bien, le préservatif me retient un peu. Cela me fait durer plus longtemps alors je redouble d'efforts. Je tends la main et attrape la poitrine de Traci dans ma main. Le tasser et le presser, ce qui fait gémir plus fort de Traci.

"Continue Josh, plus fort !" Elle gémit "Je me rapproche."

Je ralentis un peu le rythme mais j'augmente la force en la baisant plus fort. Traci se penche entre ses jambes et commence à gratter rapidement son clitoris. Avec moi la battant plus fort et une pression supplémentaire sur son clitoris, les genoux de Traci commencent à se déformer. Je la tiens fermement sur les hanches avec les deux mains et la maintiens debout. Son corps commence à se tendre alors que ses jambes et sa chatte se referment, elle laisse échapper un cri bas alors qu'elle explose de plaisir. "Uuuuhhhhh fuck" Le resserrement de sa chatte est ce petit facteur supplémentaire dont j'ai besoin et je pompe plus vite, je suis juste derrière elle alors que j'explose dans le préservatif. Je me tiens profondément en elle et gémis bruyamment.

"Fuucckkk" j'halète lorsque les dernières gouttes de sperme suintent dans le préservatif.

"Uuhh mmmm c'était si bon Josh" gémit-elle en s'appuyant contre moi, ma bite toujours en elle.

"Je suppose que tu l'as mérité !" je plaisante en l'embrassant dans le cou. "C'était une victoire, une victoire pour moi en tout cas !"

« Qu'auriez-vous fait si vous aviez gagné ? » Dit-elle en me tournant la tête, ma bite boiteuse glissant hors d'elle.

« Oh, je ne pourrais pas te le dire ! Je taquine!

"Aww viens ?" Elle supplie en retirant le préservatif de ma bite et en le jetant derrière la benne à ordures. « Auriez-vous fait cela ? dit-elle en me regardant.

Mais avant que je puisse répondre "qu'est-ce que vous pensez que vous faites tous les deux ?!" Cette voix vient de la rue.

Nous sommes tous les deux stupéfaits dans le silence et nous restons juste là. La silhouette commence à marcher vers nous et Traci attrape juste mon bras « cours !

Nous partons dans l'autre sens en courant, j'essaie de me ressaisir et de rajuster mon jean. Une fois que je me suis bien zippé, j'attrape la main de Traci et nous courons vers un autre arrêt de bus plus loin dans la rue.
Nous y arrivons en haletant et en riant. Elle me tend du chewing-gum et nous commençons à nous embrasser à l'arrêt de bus. L'attente n'est pas trop longue avant que le bus n'arrive, pas que je me plaigne. Sur le chemin du retour, nous nous sommes encore embrassés et ses mains étaient partout sur mon entrejambe.

Le bus est arrivé à l'arrêt de Traci et étant le gentleman que j'étais, j'ai décidé de l'accompagner jusqu'à sa maison. Ce n'était pas loin, peut-être une dizaine de minutes à pied. Nous avons ri et plaisanté tout le long. Une fois que nous sommes arrivés chez elle, elle m'a donné un dernier baiser et a pris mon numéro de téléphone.

Ma maison n'était qu'à une quinzaine de minutes à pied donc je savais que la marche me ferait du bien. L'air frais me rafraîchirait et enlèverait une partie de la frustration accumulée après, je pourrais facilement repartir.

Quand je rentre chez moi, il n'y a personne debout, il est seulement un peu moins de dix heures et demie. Je prends une boisson dans le frigo et monte dans ma chambre. Je laisse tomber mes vêtements et envoie un texto rapide à Marc pour lui dire à quel point j'ai encore eu de la chance.

Je me mets au lit et fais la navigation habituelle sur les réseaux sociaux. Quelque temps après onze heures, Marc m'envoie un texto;

'Mec, je t'appellerai demain, pas le seul chanceux ce soir !!'

Je pose mon téléphone sur la table de chevet et ferme les yeux, un grand sourire aux lèvres.


~~~~

Fin de la partie 3. J'apprécierais vraiment les commentaires sur la façon dont les gens pensent que l'histoire se déroule et sur les événements que les gens veulent voir. Tous les commentaires positifs sont les bienvenus. Au travail sur la partie 4 !

Articles similaires

Ma mission média.

J'ai reçu un appel pour me rendre dans le bureau de mon rédacteur en chef pour une réunion avec M. Giles. Je travaillais sur le journal local depuis 6 mois donc naturellement j'étais nerveux. Je me demandais ce que j'avais fait de mal, telle était ma négativité. « Rachael, s'il vous plaît, asseyez-vous », a-t-il dit alors que j'entrais. Je tremblais à l'intérieur en attendant ce que je pensais être une mauvaise nouvelle. Rachael, j'ai vu votre article sur les courses de lévriers et les appâts vivants il a dit c'était génial. Je pense qu'ils auraient entendu mon soupir de soulagement dans le...

802 Des vues

Likes 0

Les pieds de Nicole enfin - Faire la vente Chapitre 1

Il est 18h00 du soir et je mets des notes dans l'ordinateur sur notre base de données de concession. La journée a été assez lente et je m'ennuie. Je me lève pour m'étirer et je sors pour m'éclairer. Alors que je mets mon briquet dans ma poche, je remarque qu'un vieil ami avec qui je travaillais avait l'habitude de travailler. Elle se gare et se dirige vers moi en souriant. Salut, comment vas tu? demande Nicole en s'avançant vers moi. Bonjour, jolie demoiselle. Ça fait longtemps. Qu'est-ce qui vous amène à me voir ? J'ai demandé. Nicole s'avança près de moi...

633 Des vues

Likes 0

Salons de discussion - une méchante vengeance entre copines

Vous rentrez chez vous après une longue journée de travail ; vous enlevez votre manteau et vous dirigez vers la cuisine pour une bière. Lorsque vous ouvrez la porte du réfrigérateur, votre petite amie s'approche par derrière – en vous couvrant les yeux avec un bandeau sur les yeux. Elle le noue serré étant un peu rugueux « J'ai un os à choisir avec toi ! » vous lance-t-elle. « Qu'est-ce que… ? ! Vous questionnez, levant la main pour découvrir vos yeux. Elle donne une tape sur le dos de ta main et saisit ton poignet pour te tirer hors de la cuisine. Les yeux bandés...

867 Des vues

Likes 0

Une Nouvelle Maîtresse 7

Natasha a collé sa langue dans mon oreille et a chuchoté: «Nous allons nous amuser beaucoup, beaucoup, ma chérie…. La petite fille de maman s'est-elle salie le cul ? « Non Maîtresse… Maman ! J'ai chuchoté. J'ai crié quand quelqu'un a giflé ma bite dure. Il rebondissait comme un métronome cinglant. Oui! J'ai pleuré : Oui ! Mon cul est sale maman... Elle sourit et me couvrit les yeux avec un bandeau. J'ai senti quelqu'un s'asseoir sur ma poitrine et j'ai pensé que je sentais une chatte excitée. Natasha a roucoulé dans mon oreille: Tu connais cette odeur? J'ai réalisé qu'il...

747 Des vues

Likes 0

Petit cochon 3 - Garçons ! Rien que des ennuis.

Petit cochon 3 - Garçons ! Rien que des ennuis. Little Piggy s'est réveillée quand elle a senti son père bruisser dans le lit et s'est souvenue de la nuit dernière. Elle glissa du lit et retourna tranquillement dans sa chambre. Il était très tôt le matin alors elle alla se coucher et retourna dormir. Elle a commencé à rêver de son aventure avec la bite de son père. Les sensations de son corps et la forte passion de son père. Son rêve dérivait d'être dans la position de sa mère dans la chambre au milieu de la journée. Se souvenant...

625 Des vues

Likes 0

Le coup à la porte_(1)

Le coup à la porte m'a surpris. La nuit de janvier dans l'Iowa était froide, froide, froide. J'avais déjà enlevé mes vêtements pour la nuit et je me suis assis dans mon fauteuil, en écrivant sur mon ordinateur portable ; c'était une petite histoire sur mon enfance. Depuis mon divorce trois ans plus tôt, j'ai passé une grande partie de mon temps « seul » à écrire ; principalement sur le sujet que j'en sais plus qu'autre chose… moi. J'ai écrit des centaines d'histoires sur mon ancienne ville natale et ma famille. Mes neuf frères et sœurs m'ont fourni des tonnes...

669 Des vues

Likes 0

Moi et Sue

Moi et Sue Comme vous vous en souvenez peut-être si vous avez lu mes autres récits, ma sœur aînée est sexy et a eu une très grande influence sur mon identité sexuelle depuis que j'ai perdu ma virginité avec elle quand j'avais douze ans et qu'elle en avait vingt. Au fil des années, nous avons continué à expérimenter ensemble, mais comme elle n'avait donné naissance à mon neveu que quelques mois avant ma première fois avec elle, elle produisait toujours du lait maternel et allaitait mon neveu nouveau-né. Sue était la première personne que j'aie jamais vue qui allaitait son enfant...

873 Des vues

Likes 0

Substitut sexuel

Substitut sexuel Ch1 M'éclaboussant d'eau le visage et regardant dans un grand miroir de salle de bain, fatigué de la longue soirée que j'ai eue la nuit dernière où j'ai eu une conférence de plus d'une centaine d'invités au cours de laquelle je leur ai parlé de mon travail. Non, je n'étais pas une call-girl, je ne me suis jamais déshabillée, je n'ai jamais travaillé dans un bordel et je ne fais pas de publicité. Je suis essentiellement un psychologue qui aide les hommes, les femmes et aussi les couples handicapés à performer pendant les rapports sexuels. En tant que substitut...

877 Des vues

Likes 0

LE FREAK - Partie 4 sur 5

>>>>>>Nous avons conduit dans Massachusetts Avenue et avons trouvé une place pour se garer à environ un pâté de maisons près de Harvard Yard, le nom donné au campus principal. Il était un peu plus de dix heures. Mme Atkins avait dit de venir n'importe quand, alors nous avons marché ensemble jusqu'au bureau des admissions, la trouvant à son bureau. J'ai présenté Barbara et nous avons pris nos places. La toute première chose que j'ai faite a été de passer le dossier de photographies sur le bureau. « J'avais demandé à Barbara de m'épouser le vendredi soir précédent, le vendredi...

868 Des vues

Likes 0

Grace est une fille Scat

Chaque soir après l'université, Grace recherchait des astuces de flirt en ligne et depuis qu'elle avait découvert le porno il y a quelques années, elle en était obsédée. Maintenant qu'elle vit seule, elle reste assise sur sa chaise pendant des heures à regarder le contenu le plus méchant qu'elle puisse trouver. Elle avait toujours eu un côté malade mais cela s'est vraiment enflammé il y a quelques années lorsque ses amis d'école lui ont montré la vidéo '2 Girls 1 Cup', elle a dû agir avec dégoût devant eux tout en cachant secrètement la zone humide entre ses jambes . Tous...

850 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.