La partie partie 1_(0)

106Report
La partie partie 1_(0)

Le vendredi soir est finalement arrivé et Silk était vraiment nerveux. Elle enviait les deux autres pour leur expérience parce qu'ils étaient excités au lieu d'avoir peur. Elle était si nerveuse que lorsque Michael prononça son nom ; elle a presque sauté hors de sa peau et a poussé un oui Maître.

« Soie, as-tu peur ? » Michael lui a demandé, la voix pleine d'inquiétude.

— Un peu, dit-elle d'une petite voix.

Michael l'a serrée dans ses bras et a murmuré des mots d'assurance à son oreille. Il lui a dit que tout ce qu'elle avait à faire ce soir était de regarder et que personne ne la toucherait à moins qu'elle ne dise que tout allait bien. Il lui a promis que quelqu'un la surveillerait toujours aussi. Enfin elle s'installa. Les autres filles lui ont également dit qu'il n'y avait rien à craindre.

Ils étaient tous prêts à partir à l'exception de leurs capes. Stacey et Syndee étaient nues à l'exception de leurs poignets et de leurs cols. Elle-même portait un haut transparent et un string avec ses poignets et son col. Michael avait décidé qu'elle porterait une petite quantité de vêtements pour que les autres sachent qu'elle était une observatrice cette fois. Michael portait un jean noir avec une chemise boutonnée en soie bleu canard. Silk pensait qu'il avait l'air très sexy. Les deux autres filles portaient des talons de trois pouces assortis à leur col tandis que Silk portait des fausses chaussons de ballet. Michael s'est dit que puisqu'elle serait probablement assise la majeure partie de la nuit, les pantoufles seraient les plus confortables.

Enfin, il était temps de partir. Les filles ont enfilé leurs capes que Michael leur avait achetées. Il avait dit qu'il valait mieux voyager avec les capes, de cette façon, une fois là-bas, ils n'auraient pas à se déshabiller. Pas de vêtements perdus de cette façon. Silk pouvait dire que Michael était très minutieux car ils ont également saisi leurs sacs pleins de leurs jouets personnels. Michael a dit qu'ils devaient utiliser le leur quoi qu'il arrive. Silk a même apporté son sac, au cas où elle déciderait de faire plus que regarder, lui a dit Michael.

Ils sont montés dans le camion de Michael jusqu'à une maison dans l'un des plus beaux quartiers. Les maisons étaient comme des mini manoirs.

Stacey a donné un petit coup de sifflet, « Nice Master.

Michael regarda Silk pour voir sa réaction et sourit quand elle lui souriait. « Oui c'est vraiment sympa, dix chambres, sept salles de bain et 3 étages. De plus, ils ont une maison d'hôtes à l'arrière, une piscine, un bain à remous, un sauna, une salle de musculation, un home cinéma et plus de la moitié du sous-sol est un donjon.

« Que fait Sir Baron pour un Maître vivant », a demandé Stacey ?

« Croyez-le ou non, c'est un geek informatique. Il travaille pour une importante entreprise informatique de la ville et gagne de grosses sommes d'argent, et comme nous, c'est un bébé de fonds en fiducie », leur a dit Michael en riant.

Michael s'est garé dans l'allée et alors qu'ils sortaient tous, Silk a remarqué un voiturier, qui a pris les clés de Michael et alors qu'ils marchaient jusqu'à la porte d'entrée, le camion a disparu. Michael a sonné et la personne qui a répondu a donné à Silk son premier choc de la soirée.

Il était habillé en femme de chambre française. Silk savait que c'était un homme par ses traits, mais il était quand même maquillé pour avoir l'air d'une femme. Cette bonne les laissa entrer et prit les manteaux de la jeune fille, qu'elle suspendit à son tour dans un placard derrière la porte. Puis il a placé leurs sacs à côté du mur où d'autres attendaient également leurs propriétaires. Heureusement que Michael a étiqueté leurs sacs. Ensuite, il les conduisit dans une grande pièce. Avant que Silk ne puisse remarquer le grand nombre de personnes, elle a vu Michael murmurer quelque chose à la femme de chambre.

« Puis-je vous annoncer », dit-il d'une voix de fausset, « Sir Michael et son trio d'esclaves. Esclave Stacey », a-t-il dit en désignant chaque fille à tour de rôle, « esclave Syndee et esclave Silk, qui veille ce soir. »

Silk remarqua alors que la grande salle était très remplie d'un assortiment de personnes vêtues et nues. Il y avait plus de servantes, hommes et femmes comme celle à la porte ; seuls ceux-ci servaient de la nourriture et des boissons. Silk a également remarqué que quelques-uns portaient des fume-cigarettes à l'ancienne, sauf qu'ils contenaient des fouets, des cravaches, des pagaies et d'autres articles assortis dont Silk n'était pas sûr. Elle crut avoir vu des pinces à linge mais ne pouvait en être sûre car la bonne était loin.

Un groupe de personnes s'est avancé pour saluer Michael et ses esclaves. Elle fut surprise de constater que beaucoup de gens semblaient connaître son Maître et il semblait aussi qu'il était très apprécié. Lentement, ils entrèrent dans ce qui semblait être un salon. Il contenait de longs canapés et de grandes chaises. Silk a également noté qu'il y avait de petits tabourets sur les bords de la pièce. Michael s'assit finalement sur le canapé et leur fit signe de s'agenouiller.

Ils s'agenouillèrent tous autour de ses pieds face à lui, les yeux baissés attendant son prochain ordre. Michael s'est assis et a parlé aux gens pendant un moment et les filles ont attendu patiemment pendant que des questions sur elles-mêmes étaient posées à Michael. Finalement, quelqu'un a suggéré qu'il permette à Stacey et Syndee de rejoindre les autres esclaves dans le donjon pour se familiariser avec lui. Michael leur a dit de suivre une servante jusqu'au donjon et avec un maître oui de chacun, ils étaient partis.

Silk était maintenant seule. Elle se sentait toujours incertaine mais est restée aux pieds de Michael, les yeux baissés, comme cela était requis.

Finalement, Michael lui a dit qu'elle pourrait lever les yeux : « Silk, tu es ici pour regarder, alors surveille. Pourquoi ne pas attraper un de ces tabourets et s'asseoir dessus à côté de moi.

"Oui Maître. Merci, Maître », lui dit-elle en prenant un tabouret et en le plaçant aussi près de ses jambes que possible sans l'empêcher de se tenir debout. Lorsqu'elle s'assit, elle replia ses jambes sur le côté, il lui sourit et lui caressa la joue de manière rassurante.

Silk regarda enfin autour de la pièce. Elle remarqua que quelques esclaves étaient encore à l'étage. Une esclave servait de repose-pieds et une autre frottait les pieds de son maître. Elle vit qu'il y avait des esclaves hommes et femmes. Silk savait qu'il s'agissait d'un comportement apprivoisé et qu'avant la fin de la nuit, son éducation se développerait considérablement. Elle l'attendait avec une curiosité inquiète.

Elle remarqua que quelqu'un la regardait. Une fois qu'il a attiré son attention, il a parlé avec un accent, "Bonjour, créature exquise."

Elle n'était pas sûre d'être autorisée à parler alors elle se retourna vers Michael qui hocha la tête en signe d'accord. "Bonjour Monsieur. Merci pour le compliment." Elle remarqua qu'il était beau et sûr de lui lorsqu'il lui parla.

« La soie, est-ce ainsi que votre Maître vous appelle. Charmant, est-ce parce que tu es aussi lisse que Silk ? » Lui demanda-t-il avec un sourire.

Se sentant plus à l'aise, elle a répondu: "Non monsieur, Silk ou en fait Silky est mon vrai nom, le nom que mes parents m'ont donné."

« Je suis sûr que le nom convient. » Il a dit et a continué à lui parler de ceci et de cela.

Silk lui parla alors qu'elle regardait ce qui se passait autour d'elle, quelques personnes supplémentaires étaient arrivées et tandis que la plupart des esclaves allaient au cachot, certains restaient près de leurs maîtres ou maîtresses. Silk regardait et parlait avec ceux qui l'entouraient. Elle a répondu à des questions sur elle-même et sa relation avec Michael.

Quelqu'un a mentionné vouloir voir plus de Silk et Michael a souri avec fierté. Pourquoi pas pensa-t-il, elle pourrait se présenter et redresser pour regarder plus tard.

« Lève-toi, esclave », ordonna Michael. Une fois qu'elle se tenait debout comme il le lui avait appris, il ajouta : « Déshabille-toi et présente-toi.

Avec un maître oui, elle était sur ses pieds, prête à partir.

"Attends Michael, laisse-moi appeler Dyna, elle voudra voir ça", a dit Baron à Michael, puis il s'est tourné vers une femme de chambre, "Vous, femme de chambre, allez chercher l'esclave Dyna."

À son hochement de tête, Silk se leva et attendit que Dyna vienne avant de commencer. Alors qu'elle attendait, elle remarqua que presque tout le monde la regardait. Enfin Dyna est venu s'agenouiller aux pieds de Baron. La soie commença alors, elle raya d'abord le haut, qu'elle laissa tomber près de ses pieds. Elle a ensuite fait un tour complet pour que tout le monde puisse la voir. Ensuite, elle enleva le string et répéta la rotation. Finalement, elle se pencha et enleva ses pantoufles, puis se leva et mit ses mains derrière son dos, et baissa les yeux sur le sol. Elle remarqua Dyna chuchoter à Baron.

"Michael, nous aimerions voir ces cheveux", lui a dit Baron.

Il a demandé aux filles de se tresser les cheveux avant de partir parce qu'il savait que cela les garderait hors de leur visage et serait beaucoup plus cool pour elles. Sachant à quel point ses cheveux étaient vraiment sexy et que Baron et Dyna avaient tous deux un faible pour les cheveux, il a ordonné: "Silk dé-tresse tes cheveux."

"Oui Maître," dit-elle comme elle l'a fait comme il l'a ordonné. Quand il fut enfin libre, elle le secoua bien puis le jeta par-dessus son épaule avant de reprendre la position.

"Wow, ses cheveux sont adorables Sir Michael", lui a dit Dyna.

"Oui c'est le cas. De beaux cheveux pour un adorable petit esclave », acquiesça Baron.

Le monsieur à l'accent étrange prit enfin la parole : « Voyons plus. Dans quelle mesure se présente-t-elle dans les positions ? »

Relevant le défi, Michael se tourna et regarda la voix qui avait parlé. N'aimant pas beaucoup ce monsieur de toute façon et après l'avoir vu pratiquement baver sur Silk, Michael était énervé, "Agenouillez-vous esclave", a aboyé Michael.

Silk tomba doucement sur ses genoux. Quand Maître parlait, elle n'était qu'une affaire.

Une fois qu'elle fut là, « À bas », aboya-t-il à nouveau.

Silk abaissa son front au sol, tournant la tête vers Michael alors que son haut touchait le sol. Elle a également placé ses mains au-dessus de sa tête.

« En haut », quand elle était sur ses pieds, « Ventre ».

De nouveau, elle tomba à genoux et alors qu'elle laissait tomber son front au sol, elle tourna à nouveau la tête vers Michael. Cette fois, elle plaça ses bras derrière son dos et écarta les jambes et attendit son prochain ordre.

"Très bien", a déclaré le monsieur accentué, "Mais elle n'a pas croisé les chevilles."

Silk pensa, oh non, avait-elle embarrassé son maître ? Il ne voulait pas qu'ils croisent les chevilles mais avant qu'elle ne puisse s'y attarder, elle entendit Michael expliquer à l'homme.

« J'aime coucher avec mes esclaves dans cette position et je n'aime donc pas croiser leurs chevilles. Je ne les oblige pas à le faire, elle le fait selon mes normes, comme je le lui ai appris. Michael lui dit d'un ton neutre.

— Je vois, dit le monsieur.

« Agenouillez-vous Silk », a ordonné Michael en complétant les positions.

Silk s'agenouilla et leva le menton pour présenter l'anneau en D sur son col. Michael lui sourit fièrement.

"Elle se présente bien, mais quand pouvons-nous la voir en action?" L'homme a demandé.

Serrant les dents, Michael a répondu : « Pas ce soir, elle regarde ce soir. C'est sa première semaine dans le style de vie.

L'homme fit un bruit au fond de sa gorge et Michael lui lança un regard noir, le défiant d'en dire plus. L'homme y a pensé judicieusement, connaissant le caractère de Michael. Silk ne savait pas que son maître était aussi rapide avec ses poings qu'il l'était avec son fouet et l'homme ne savait pas que Michael ne se battait plus. Finalement, le sujet changea et Michael oublia tout de lui. Soudain, il remarqua que Silk était toujours agenouillé à ses côtés.

Tournant la tête vers elle, il sourit à nouveau avec fierté : « Petite, tu peux reprendre ton tabouret et continuer à regarder. Vous pouvez aussi redresser et refaire vos cheveux.

« Merci Maître », a-t-elle dit en remettant ses vêtements, puis en s'asseyant sur le tabouret. Ensuite, elle a refait ses cheveux pendant qu'elle regardait.

Les activités s'étaient considérablement intensifiées alors qu'elle avait le dos tourné. L'esclave mâle qui se faisait passer pour un esclave de pied était maintenant fouetté avec une cravache et l'esclave femelle utilisait ses pieds sur la bite de l'esclave mâle. On aurait dit qu'elle le piétinait, mais le mâle semblait en profiter et sa bite était dure. Silk a regardé cela avec une curiosité croissante et n'a pas entendu Michael l'appeler par son nom.

Puis une main sortit et attrapa son mamelon, le pinçant brutalement. Silk se tourna brusquement pour trouver Michael en train de la regarder.

« Est-ce que j'ai ton attention, petit ? »

— Oui Maître, balbutia-t-elle.

"Je te disais que j'allais descendre les escaliers, il y aura beaucoup d'activités ici à regarder, alors reste ici pour le moment et je viendrai te chercher plus tard et te conduirai en bas", lui a dit Michael.

"Oui, Maître," répondit-elle.

Il lâcha son mamelon et se leva pour partir. Comme il l'a fait, l'esclave mâle s'est approché de lui.

« Monsieur, puis-je frotter les pieds de votre esclave pendant qu'elle regarde. Elle a des pieds très sexy monsieur », a demandé l'esclave à Michael.

En repensant à Silk, qui à son tour le regardait avec de grands yeux. "Bien sûr, pourquoi pas," lui dit Michael. Silk pourrait utiliser l'éducation et elle pourrait également lui parler des esclaves masculins. « Parlez-lui et expliquez-lui les choses si elle en a besoin. »

"Oui monsieur, je vais l'aider à comprendre, et puis-je ajouter, elle est très belle, dommage qu'elle soit une esclave, quelle maîtresse elle ferait", informa-t-il Michael.

"Hmmmm, oui, elle le ferait, mais telle est la vie et c'est une esclave", a déclaré Michael en pensant à ce que l'esclave avait dit. "Cependant," à Silk, "Tiens-toi bien et je reviendrai. Regardez et apprenez », puis à l'autre esclave, « Obéissez à vos manières ou la punition sera dure. »

Un oui, Maître et Monsieur l'ont suivi alors qu'il s'éloignait et se rendait au donjon pour jouer. Il savait que Silk irait bien et que l'esclave mâle lui expliquerait les choses. Un point de vue d'esclave sur les choses était meilleur que le sien de toute façon. Même s'il connaissait ce point de vue, cela faisait un moment qu'il n'avait pas été de cette façon de penser et donc il ne pouvait pas vraiment expliquer les choses comme un autre esclave pourrait le faire. Cela, combiné au fait que Silk avait besoin d'un point de vue masculin sur les questions d'esclavage, le mettait à l'aise lorsqu'il jouait avec Stacey et Syndee.

Silk s'assit sur son tabouret et regarda tout ce qui se passait autour d'elle pendant que l'esclave mâle qui s'était présenté comme Adam, lui frottait les pieds et lui parlait. Le monsieur à l'accent était également toujours présent, alors elle a également parlé avec lui. De l'autre côté de la pièce, un esclave était enchaîné à un crochet qui pendait au plafond. Un bandeau a été mis sur ses yeux. Silk a noté qu'elle n'avait pas l'air le moins du monde effrayée.

« Qu'est-ce qu'ils vont lui faire Adam ? » lui demanda-t-elle. Elle préférait lui parler à l'autre monsieur.

« C'est Shelia, elle aime les jeux sensoriels. Ils lui enlèveront quelques-uns de ses sens avec des bandeaux et des bouchons d'oreilles. Ensuite, ils lui feront des choses et dans cet état, tout ce qu'elle a, c'est son sens du toucher sur lequel s'appuyer, qui sera accru. Cela lui procurera un plaisir intéressant pour elle et pour tout le monde », a expliqué Adam.

« Quelle sorte de choses vont-ils faire ? La fouetter ?

Adam a noté son intérêt : « Eh bien, cela dépend de la personne, mais Sheila aime le jeu de lame, la cire chaude, la glace, les plumes, les pagaies, les fouets, les fouets et les cannes. Ils utiliseront très probablement une combinaison de tout sur elle, augmentant progressivement jusqu'à l'intensité. "

Silk a regardé et ils ont commencé avec de la glace et de la cire chaude. Le Dom faisait couler la glace sur une partie de son corps, puis la faisait suivre avec de la cire. L'esclave poussait de petits halètements, mais c'était tout, elle ne criait jamais. Ensuite, le Dom a pris un couteau et a commencé à le faire courir de haut en bas sur des parties de son corps, enlevant occasionnellement de la cire dans le processus. L'esclave commençait à gémir. À travers tout cela, il la ferait se tourner vers lui pour qu'il puisse accéder à l'avant et à l'arrière d'elle. Ensuite, il a pris un fouet et a commencé à le faire doucement passer sur des parties de son corps. Silk savait que cela ne faisait pas de mal. Le fouet enlevait aussi des morceaux de cire.

Lorsque le fouet atteignait un point où cela devenait intense, il passait à quelque chose de nouveau. Il a utilisé la pagaie, la cravache, les plumes et tous les autres objets de son arsenal sans fin. De temps en temps, il lui rappelait de respirer. Finalement, elle a atteint son point et elle était dans ce qu'Adam a appelé le sous-espace. Silk le savait aussi par ses sœurs. Le Dom la fit perdre et l'allongea sur le canapé à proximité. Après environ quinze minutes, elle était revenue à elle-même et son dom lui a ordonné de s'agenouiller. Silk a remarqué que même si elle était fatiguée, elle avait également l'air épanouie.

Adam avait expliqué tout le processus à Silk pendant qu'ils regardaient et maintenant que c'était terminé, elle reporta son attention sur Adam. Il frottait sa bite sur ses pieds. Silk se demanda s'il devait faire ça mais ne savait pas et comme c'était si bon, elle ne l'arrêta pas. Qui pouvait savoir que les pieds pouvaient être si sensuels, que Silk haletait dans tout l'acte. Silk savait qu'il était sur le point de jouir mais ne pouvait pas l'arrêter.

Juste au moment où il a explosé sur ses pieds, Michael s'est approché et a vu Adam lui salir les pieds.

Saisissant une récolte d'une femme de chambre à proximité, Michael l'a fait tomber sur le dos d'Adam, « Que pensez-vous que vous faites esclave ? Vous ai-je donné la permission de jouir sur mon esclave ? » Il le ponctua d'une autre claque de corp.

Michael était choqué et ravi du regard de pure luxure dans les yeux de Silk ; il avait vraiment le sentiment qu'elle pouvait jouir de ça. C'était quelque chose qu'il devrait explorer plus tard, mais maintenant il devait s'en occuper. Non seulement punir Adam, mais montrer à Silk ce qu'Adam avait fait était mal et que les mauvaises actions étaient sévèrement punies.

« Léchez-lui les jambes et les pieds de l'esclave », ordonna Michael avec un autre coup de la cravache sur le dos d'Adam. Quand il s'est agenouillé, son cul était en l'air et Michael l'a fouetté aussi.

Alors qu'Adam léchait son désordre, Silk était encore plus excité. Oh mon Dieu, pensa-t-elle, je vais jouir. Elle commença à haleter encore plus fort en s'attachant pour le contrôler.

Michael la regardait et a presque éclaté de rire quand elle a commencé à haleter fort. La coquine allait jouir. Pas s'il avait quelque chose à dire à ce sujet. Personne d'autre que lui ne lui ferait plaisir.

"Silk, tu ne peux pas jouir", lui dit-il en insistant sur le mot non.

Il la regarda, alors qu'Adam finissait son bazar. Il remarqua qu'ils avaient attiré une foule. Tout le monde est venu le voir avec elle. Le spectacle en lui n'a pas pu résister. Sachant qu'elle allait jouir de toute façon, peu importe ce qu'il disait, il abaissa légèrement la cravache sur son mamelon.

"Esclave si tu jouis, tu seras puni", dit-il en observant sa réaction.

Elle poussa un faible gémissement et ses yeux se révulsèrent alors qu'elle explosait. Le coup supplémentaire de la récolte sur ses seins n'a fait qu'aider à son orgasme, "Désolé Maître", fut tout ce qu'elle a dit.

Si elle n'avait pas désobéi aux règles, Michael aurait pu rire aux éclats du fait qu'elle venait de se faire lécher les pieds. Il a parié qu'elle ne savait pas que cela pouvait arriver ou même qu'elle ne le comprenait pas elle-même. Michael savait qu'il devait aussi la punir ; elle avait du sperme après qu'il lui ait dit non. Gardant cela à l'esprit, il fouilla dans sa poche et sortit sa laisse. Alors qu'elle descendait de sa hauteur, il attacha la laisse à son anneau en D sur son collier. Cela l'énervait qu'elle prenne plaisir à quelqu'un d'autre que lui.

Alors qu'elle se remettait, elle sentit la main sur sa gorge, levant les yeux, elle rencontra des yeux bleu orageux et sut qu'elle avait des ennuis. La laisse qui était attachée à son collier a été secouée et elle est immédiatement tombée à genoux.

"Rampez comme un chien", a-t-il martelé en se retournant et en s'éloignant en tirant la laisse derrière lui.

Silk le suivit rapidement à quatre pattes tandis qu'il la guidait hors de la pièce. Elle l'a suivi jusqu'à un escalier où il lui a dit de descendre sur ses pieds. Une fois en bas des escaliers, il lui ordonna à nouveau de se mettre à quatre pattes alors qu'il la conduisait dans le cachot. Une fois dans le donjon, il ordonna à Stacey d'aller récupérer le sac à jouets de Silk à l'étage.

Avec un maître oui, Stacey a sauté pour faire son offre; elle pouvait voir que Maître était énervé. Elle monta les escaliers en courant et attrapa le sac en le remettant rapidement du côté du Maître. Elle se demanda ce que Silk avait fait cette fois.

« Stacey emmène ta sœur, déshabille-la et attache-la à la croix », lui dit Michael en cherchant dans le sac de Silk ce qu'il voulait.

Silk avait un peu peur maintenant mais elle faisait totalement confiance à Michael alors elle essaya de se détendre. Elle savait que Michael ne lui ferait pas de mal alors elle attendait son sort comme une bonne esclave pendant que Stacey la déshabillait puis lui attachait les bras à la croix. Stacey lui adressa un petit sourire en faisant cela.

Michael a fouillé son sac et a trouvé son bandeau, une pagaie et le fouet en peau de daim. Laissant le sac à ses pieds, il tendit le bandeau à Stacey et une fois qu'il fut en place, il s'approcha de Silk.

Les bras de Silk étaient attachés au-dessus de sa tête de la même manière que la fille qu'elle avait vue à l'étage plus tôt. Elle sentit l'eau de Cologne de Michael et savait qu'il s'était approché, mais comme il ne faisait rien, elle devenait inquiète.

Michael la regarda s'agiter pendant qu'il regardait également la foule se rassembler. Il vit que le monsieur à l'accent était également venu voir Silk se faire punir. Pendant un bref instant, il pensa à la détacher et à la ramener à la maison, mais sut que c'était stupide. Elle avait besoin d'être punie ici devant tout le monde.

Une fois que tout le monde s'est assis, la voix de Michael a retenti : "Esclave, tu m'as désobéi, pourquoi ça ?"

Silk sursauta au son de sa voix, puis se redressa et répondit : « Parce que j'étais mauvais. »

Claque! Alla la pagaie sur son cul, "Ce n'est pas une bonne réponse", a répondu Michael.

Silk a sauté sur la claque, "Désolé Maître, je vous ai désobéi parce que je ne pouvais pas me contrôler."

Michael a accroché la pagaie à son côté et s'est tourné pour balancer le fouet, doucement au début mais devenant de plus en plus intense au fur et à mesure qu'il avançait. Il sourit intérieurement quand Silk se leva et la prit.

Silk sentit le fouet la frapper la première fois et sut qu'il était vain de se battre. Elle se leva et prit tout même quand il devenait trop intense.

Michael s'est assuré de la frapper des chevilles aux fesses et occasionnellement dans le haut du dos et les épaules. Il s'est assuré que certains des coups s'enrouleraient autour de son corps en frappant sa chatte. Il l'a fait tourner plusieurs fois pour pouvoir lui fouetter le devant, en particulier les seins. Finalement, son corps lui fit signe qu'elle en avait assez et il s'arrêta.

« Stacey, détache ta sœur esclave, ordonna Michael.

Stacey a dit oui Maître et a fait ce qu'on lui avait ordonné. Une fois Silk détachée, elle l'aida à s'agenouiller aux pieds de Maître.

Michael sourit à leur obéissance. Il se retourna et s'assit sur une chaise à portée de main.

"Esclave, viens ici et tourne-moi le dos." dit Michel.

Silk s'approcha et se retourna comme il l'avait ordonné. Lorsqu'elle a fait cela, il lui a ordonné de s'agenouiller et a ensuite attaché ses menottes ensemble.

D'une voix claire, Michael a déclaré à tous: "Puisque mon esclave aime jouir sans permission et désobéir à son maître, je pense qu'elle peut récompenser n'importe quel Dom ou Domme qui le souhaite avec Oral to orgasm." Puis il s'est penché et a attrapé ses cheveux et a ramené son oreille vers sa bouche : « Tu iras faire une fellation à tous ceux qui le souhaitent et tu les feras jouir ou bien. Vous avalerez aussi s'ils le veulent. Il la poussa alors en avant vers un Dom à côté d'eux qui ouvrait déjà son pantalon.

Silk rampa à genoux vers le Dom qui avait ouvert son pantalon. Elle s'agenouilla sur ses genoux et sentit son odeur. Il n'était pas trop mal pensa-t-elle en le prenant dans sa bouche. Rapidement, elle le suce en essayant de le faire jouir et est récompensée par une gorgée de sperme.

"N'avale pas ça", ordonna le Dom juste au moment où elle allait avaler. "Je veux que tu le donnes à mon esclave."

Le Dom l'a attrapée par sa tresse et a tourné son visage vers un esclave mâle. Silk se pencha vers lui et rencontra sa bouche avec un baiser.

"Partagez-le avec lui, esclave", fit la voix de Michael.

Silk a embrassé l'esclave mâle et a avalé une partie du sperme pendant qu'elle lui en a également nourri. Finalement, il n'y en avait plus, alors elle rompit le baiser. Elle se tourna alors vers Michael en attendant sa prochaine commande.

En riant de l'expression de son visage, Michael a déclaré: "Vous m'avez entendu, faites le tour de la pièce et offrez votre bouche et votre langue à tous les Doms et Dommes." Il lui a tapé le cul avec une cravache alors qu'elle se tournait et partait.

Silk a remarqué qu'une dame lui tordait le doigt et donc Silk a rampé jusqu'à elle. Lorsque Silk fut à ses pieds, la Dame se pencha et lui caressa le visage. Ensuite, elle ouvrit sa robe et glissa ses fesses jusqu'au bout de la chaise. Enfin, elle a poussé le visage de Silk dans son entrejambe.

Silk était content de voir que cette Dame était très propre. Elle a léché et sucé jusqu'à ce qu'elle sente la Dame jouir, puis elle s'est penchée et la Dame lui a embrassé la bouche. Finalement, Silk passa à un autre.

La suivante était une autre dame, seulement elle voulait que Silk suce son esclave mâle. Silk fit ce qu'on lui avait ordonné et fut heureux quand il arriva rapidement, juste au moment où elle était sur le point d'avaler, la dame lui ordonna de ne pas le faire et lui dit de le laisser tomber de sa bouche dans la sienne. Son esclave mâle s'est ensuite retourné pour s'allonger sous sa tête. Silk a permis au sperme de tomber de sa bouche et dans la sienne. Alors qu'il l'avalait, le Domme poussa Silks tête en bas et leur ordonna de partager le reste du sperme avec un baiser.

Le baiser était intense pour Silk. Quand il s'est cassé, elle a regardé l'esclave et a vu qu'il en était de même pour lui. Silk ne le comprenait pas mais il y avait quelque chose à propos de cet esclave qui l'attirait mais avant qu'elle ne puisse s'y attarder, Michael lui ordonna de passer à autre chose. Silk lança un regard à Michael, ce qui lui valut un grand rire.

Silk se redressa et remarqua que le monsieur avec l'accent lui faisait signe. La pensée lui vint à l'esprit que Michael ne voudrait pas qu'elle le touche mais alors elle pensa aussi tant pis, il lui fit faire ça. Dans cet esprit, elle rampa jusqu'à lui sans regarder Michael en arrière.

« Mon petit chéri, votre Maître est un tel monstre. Je ne vous ferai jamais le faire. Il lui a dit, lui faisant réaliser que l'accent était français.

"Je suis désolé monsieur, je ne comprends pas", lui dit Silk en se penchant sur ses genoux.
"Mon petit chéri, ce n'est rien, je te complimentais juste", a-t-il menti. Il a ensuite ouvert son pantalon et a permis à Silk de voir sa bite.

Silk haletait, il était plutôt grand et épais. Elle n'était pas sûre de pouvoir le mettre dans sa bouche et encore moins de le sucer jusqu'au bout.

À son halètement, il rit : « Mon petit chéri, tu n'es pas obligé de tout mettre dans ta bouche. Si tu veux juste sucer la tête, je t'aiderai.

Silk fit ce qui lui avait été ordonné et pendant qu'il l'aidait en disant qu'il lui avait parlé. Silk aurait souhaité qu'il se taise et jouisse.

"Tu n'aimerais pas sentir ça dans ta chatte, mon petit chéri ?" Il a demandé.

Silk secoua la tête pour dire non, et il rit alors elle lui retira la bite et lui dit que le seul homme qu'elle souhaitait sentir en elle était son Maître.

À l'insu de Silk, Michael l'entendit et souriait maintenant avec fierté.

Le monsieur n'a pas été intimidé cependant et a continué à lui parler pendant qu'elle le suçait. Finalement, au grand soulagement de Silks, il vint. Silk n'était pas préparée à la quantité et s'est retrouvée avec elle sur le devant et dans ses cheveux. Elle ne pouvait tout simplement pas tout avaler.

Une fois qu'il eut terminé, elle s'écarta et se tourna pour trouver Michael qui la regardait. Il lui fit signe de venir à lui alors elle rampa jusqu'à lui.

Une fois là-bas, il se pencha et dit à Stacey d'aller chercher quelque chose pour nettoyer Silk. Pendant qu'elle était partie, il se pencha vers Silk et dit : « Il t'a menti.

Silk le regarda confus.

« Ce qu'il a dit en français. Sa traduction pour vous, il a menti. En fait, il vous a dit que votre Maître est un tel monstre. Je ne te ferais jamais faire ça. Il n'arrêtait pas non plus de t'appeler, ma petite chérie, murmura Michael à son oreille.

Silk le regarda à nouveau, se demandant pourquoi cela importait maintenant.

Michael a regardé son visage pour une réaction puis a dit: «Alors, ressentez-vous la même chose? Suis-je un monstre pour te faire faire ça pour tout le monde ?

Silk leva les yeux un instant et dit : "Non Maître, je ne pense pas que vous soyez un monstre."

Michael lui a attrapé les cheveux et l'a fait le regarder : « Vraiment, alors qu'est-ce que tu en penses ? C'était quoi ce look plus tôt ? Es-tu fou que je te fasse faire ça ? La vérité, maintenant esclave.

Silk le regarda dans les yeux : « J'étais un peu en colère d'avoir à faire ça et ce regard était dû au fait que j'étais énervé. Cela ne me dérange pas vraiment de le faire, car cela vous plaît. Je suis également désolée d'avoir été mauvaise avant », a-t-elle déclaré.

Michael la regarda, observant ses yeux pendant qu'elle parlait. Quand elle eut fini, il l'embrassa à pleine bouche. Silk a été décontenancé lorsqu'il a fait cela car elle venait de préformer la bouche sur de nombreux autres hommes et avait encore du sperme sur ses lèvres et le goût toujours dans sa bouche. Lorsque Michael a rompu le baiser, Stacey était là avec le chiffon pour nettoyer Silk. Michael prit le chiffon et lui essuya le devant.

Une fois qu'elle fut propre, il l'envoya chez Baron. Elle rampa jusqu'à lui et remarqua que son esclave Dyna était là aussi. Dyna lui sourit alors qu'elle s'approchait.

Baron a dit: "Je veux que vous me suciez tous les deux et quand je jouirai, vous le partagerez."

Dyna sourit à nouveau à Silk alors qu'elle défaisait le pantalon de son maître. Une fois qu'elle a eu sa bite libre, elle l'a embrassée puis l'a offerte à Silk. Silk prit la tête dans sa bouche tandis que Dyna se penchait pour lui lécher les couilles. Ensemble, ils ont travaillé, suçant et léchant jusqu'à ce qu'il finisse par exploser dans la bouche de Dyna. Après son dernier coup, Dyna s'est retourné et a embrassé Silk.

Silk a beaucoup apprécié le baiser car elle ressentait une attirance pour Dyna. Alors qu'ils s'embrassaient, Dyna se frotta contre Silk. Cela l'excitait beaucoup. Elle a été déçue lorsque Baron les a ordonnés à part.

"Dyna, espèce de salope", a ri Baron, "L'exciter comme ça."

Michael lui fit signe de revenir à ses côtés. Elle rampa jusqu'à lui et s'agenouilla une fois de plus à ses pieds. Il semblait qu'il voulait qu'elle regarde une fois de plus.

Après un moment, quelqu'un a demandé à Michael si ses esclaves aimeraient lubrifier la lutte avec certains des autres esclaves. Michael a demandé à Syndee et Stacey s'ils aimeraient le faire, ce à quoi ils ont répondu à la hâte: "Oui, Maître."

Michael s'assit plus près du ring et ordonna à Silk de se lever. Pendant qu'elle s'asseyait avec lui et regardait, il lui caressa le cou dans les cheveux. Cela l'excitait énormément, surtout quand il caressait un doigt sous son col. Bientôt, il l'avait allumée.

Michael savait que Silk réagissait à ses caresses. Il savourait l'idée qu'il devait pouvoir l'allumer ainsi avec juste sa main. À l'insu de Silk, cependant, Michael avait d'autres idées sur la raison pour laquelle il lui caressait le cou et l'excitait ainsi.

Michael voulait qu'elle lubrifie aussi la lutte, mais il voulait qu'elle soit de bonne humeur quand il l'a approchée avec l'idée. Bien que la punition ne fasse pas partie de leur accord pour la soirée, il savait que la lutte en faisait partie et il voulait donc qu'elle dise oui. Un moyen infaillible de convaincre un esclave d'être prêt était de l'exciter. Michael savait jouer sa carte en ce qui concernait Silk.

Après que ses deux sœurs esclaves aient lutté pendant qu'elles regardaient le Domme de plus tôt s'approcher de Michael et lui parlait à voix basse. Il a ri et lui a dit que nous verrons. Il regarda ensuite Silk.

Silk déglutit difficilement en se demandant ce que Michael voulait maintenant. Elle n'avait pas peur mais elle était toujours un peu nerveuse avec tous ces gens.

« Esclave, aimeriez-vous lutter dans le lubrifiant ? » Michael lui a demandé.

Silk réfléchit un instant et dit oui sans hésiter.

Michael s'est tourné vers la Domme et lui a dit d'aller chercher son esclave et d'annoncer le match à la servante en l'appelant.

Michael se retourna vers Silk et lui expliqua les règles. Il a expliqué comment gagner, sur les tapotements et les différentes prises. Quand il eut fini, il lui demanda si elle comprenait.

« C'est comme la lutte à la télévision, n'est-ce pas ? Je connais très bien ce genre de choses », lui a-t-elle dit avec un sourire. Elle espérait le rendre fier d'elle, surtout après son erreur précédente.

Le match a été appelé et Silk et l'esclave sont entrés dans le ring. Il était le premier esclave mâle à qui elle avait fait une pipe avant quand elle était punie. Il lui sourit et s'inclina comme ordonné. Silk s'inclina également et le match commença.

Ils se sont battus et Silk a vite appris que même si les mouvements ressemblaient à ce qu'elle avait vu à la télévision, le lubrifiant rendait difficile leur exécution correctement. Souvent, elle se retrouvait sur le cul ou sur le dos comme l'autre esclave. Soon they were both on the mat rolling around. Silk could feel the male slave’s erection rubbing against her and it turned her on. Because of Michaels stroking before, she was already hot and bothered, rolling with a male who sported an erection was making Silk even more turned on.

Boy; as he was called was fascinated by Silk. When she gave him the blow job earlier he was impressed as she made him shoot so fast. Then there was the kiss they shared. It tore at his soul. He was counting his blessings now that he got the chance to wrestle with her. He wished it could be more but knew that was impossible as he was only a slave.

Silk was close to cumming as he rubbed against her. She was about to loose it when he accidentally slid inside her wet and ready depths. As he hit bottom Silk lost it. Oh no she thought as she smothered her cry in his shoulder. She bit him and she felt him shoot deep in her. As they both came back to reality, he pinned her and the Ref counted to three. She lost.

As he got off her, he turned them so that no one saw what they had done. He helped her to stand and gave her a strange look. She lowered her eyes and went over to Michael.

Michael helped her out of the ring and could tell she was upset. Thinking it was over losing, he told her, “Don’t worry slave. I didn’t expect you to win your first time. I’m proud you did so well and lasted so long.” Pointing toward a bathroom he added, “Now go to the showers over there and clean yourself up”

Silk smiled at him glad he didn’t seem to notice the rest of what had happened. When he told her go shower she was relieved. She could get herself under control in the shower. She followed his directions to the shower and found that she wasn’t the only one waiting to shower. The male slave was also in there. She looked back at Michael and saw he wasn’t even looking her way. She started to turn and walk back but the male slave spoke.

“If you’re thinking we can’t shower together, you’re wrong. Slaves always shower together regardless of sex,” He told her with an air of authority.

Silk looked at him and found him looking at her. She smiled and followed him into the bathroom after the last couple exited.

Once they were alone, he spoke again making small talk. Silk kept her eyes down and didn’t respond much till he said, “Look I know you came so don’t freak out. I won’t tell if you don’t. We would both be in hot water if our Owners knew. I would get it way worse then you.”

Silk looked at him once more full in the eyes, “Okay fine then. Our little secret,” She asked as she held out her hand.

He agreed as he shook it and they proceeded to get cleaned up. At some point during their joint shower, Silk ended up in his arms and he was kissing her again. Silk felt guilty but couldn’t help the attraction she felt so when he entered her once more, she didn’t stop him.

He pressed her up against the wall and thrust into her quickly. Silk tried hard not to rake his back as she muffled their cries with a kiss. After a quick orgasm from them both it was over and they were both shaken. Without a word they finished cleaning up and he helped her clean herself out so no one would be the wiser, before parting, they reaffirmed their vow of secrecy, then Silk went back and knelt at Michael’ feet while he did the same with his Domme.

As Silk knelt at Michael’s feet she glanced up at him and found him smiling at her. She smiled back and dropped her gaze to the floor. After a few minutes, she started watching again. She was really engrossed in watching a Domme with her female slaves when Michael called her name.

“Yes, Master?” She asked as she looked up and saw Starla.

“Hello there,” Starla said when Silk looked up at her.

Silk smiled at her and greeted in return, “Hello Ma’am.”

Michael placed his hand on her shoulder so she turned and looked up at him. He smiled so she smiled in return. She listened to him chat with Starla and answered questions when asked but she was still engrossed in watching.

Articles similaires

REJOINDRE LE LORD DES TÉNÈBRES PARTIE 2

Je me suis réveillé dans ma chambre avec la douleur de la nuit dernière et j'ai pris mes lunettes et je les ai mis pour découvrir que je ne peux pas voir que c'est trop flou, alors je les enlève pour découvrir que je peux mieux voir sans elles. PAPA VENEZ ICI POUR UNE SEC qu'est-ce que c'est fils je n'ai pas besoin de mes lunettes pourquoi ce qui s'est passé bien c'est depuis la nuit dernière le seigneur des ténèbres était si heureux de t'avoir refait en récompense. Allez jeter un coup d'œil dans le miroir, je trébuche hors du...

224 Des vues

Likes 0

Cat girl Charity - Une invitation personnelle à danser

Bienvenue dans la troisième histoire de Charity, une fille-chat qui cherche à trouver sa place dans la vie, ainsi qu'un amour recherché depuis longtemps. Dans cette histoire, nous voyons la relation croissante entre elle et le chancelier de l'académie, connu sous le nom de Storm Dragon, et un puissant sorcier à part entière, ainsi que des défis alors qu'un vieil ennemi se présente pour provoquer le chaos dans leur vie. Alors venez nous rejoindre maintenant, car Charity est invitée à un bal officiel de l'Académie, alors qu'elle a d'autres idées de danse en tête. J'espère que tu apprécie cela. S'il vous...

202 Des vues

Likes 0

Le projet Zethriel (chapitres cinq à six)

---(Cinq)--- Lorsque Keria Shadoweye se réveilla, c'était le soir. La dernière lumière de la journée filtrait à travers les rideaux bleu foncé, projetant une lueur trouble sur la pièce. Ils devaient dormir depuis très longtemps, pensa-t-elle. Sous elle, Zethriel s'endormit paisiblement avec sa bite bien dure à nouveau dans la chatte de Keria. Elle leva la tête de son épaule pour le regarder dormir. À califourchon sur lui comme elle l'était, sa bite la remplissait de satisfaction et son corps était si chaud sous elle que la poitrine de Zethriel se soulevait et s'abaissait au rythme de sa respiration. Elle ne...

255 Des vues

Likes 0

Salons de discussion - une méchante vengeance entre copines

Vous rentrez chez vous après une longue journée de travail ; vous enlevez votre manteau et vous dirigez vers la cuisine pour une bière. Lorsque vous ouvrez la porte du réfrigérateur, votre petite amie s'approche par derrière – en vous couvrant les yeux avec un bandeau sur les yeux. Elle le noue serré étant un peu rugueux « J'ai un os à choisir avec toi ! » vous lance-t-elle. « Qu'est-ce que… ? ! Vous questionnez, levant la main pour découvrir vos yeux. Elle donne une tape sur le dos de ta main et saisit ton poignet pour te tirer hors de la cuisine. Les yeux bandés...

203 Des vues

Likes 0

Partager un lit avec maman partie 2

Partager un lit avec maman partie 2 Alors après avoir fait jouir ma mère, j'ai sorti ma bite de son cul et je me suis allongé juste à côté d'elle, reprenant tous les deux notre souffle, se regardant dans les yeux, se souriant, je t'aime maman Je t'aime aussi fils nous avions beaucoup transpiré, et maman a dit nous ne devrions vraiment pas aller nous coucher comme ça, je ne veux pas que mes draps soient tout en sueur, mon fils, allons prendre une douche et nettoyons-nous les uns les autres Je me suis allongé sur le lit et...

219 Des vues

Likes 0

La vengeance d'Ambre

# TCA * Entrée C'est une histoire de vengeance et de douleur. C'est une histoire d'amour et d'affection. C'est une histoire de satisfaction et les gens obtiennent leur comeuppance. Ma petite amie Amber et moi étions membres d'un sex club. Nous aimions tous les deux aller et participer à la plupart des activités du club, mais elle refusait d'avoir des relations sexuelles avec d'autres femmes. Elle aimait regarder d'autres femmes dans le club, se faire baiser et elle aimait même regarder d'autres femmes se baiser, mais elle n'était jamais capable de manger la chatte elle-même. J'étais perplexe et je lui ai...

169 Des vues

Likes 0

Sarahs nouveau patient - première partie

Sarah était nerveuse alors qu'elle sortait de sa voiture et se dirigeait vers les portes qui la ramèneraient au travail pour la première fois depuis la fête du Nouvel An où elle avait récemment perdu sa virginité. Toute la nuit était encore floue… un héritage de punch aux fruits dopés et une nuit de baise intense qu'elle n'avait ni prévu ni voulu, mais au cours de laquelle elle se souvenait distinctement d'avoir joui encore et encore en suppliant les hommes qui l'avaient emmenée de « baiser elle et jouis à l'intérieur d'elle. Tout cela aurait pu sembler être...

144 Des vues

Likes 0

Grace est une fille Scat

Chaque soir après l'université, Grace recherchait des astuces de flirt en ligne et depuis qu'elle avait découvert le porno il y a quelques années, elle en était obsédée. Maintenant qu'elle vit seule, elle reste assise sur sa chaise pendant des heures à regarder le contenu le plus méchant qu'elle puisse trouver. Elle avait toujours eu un côté malade mais cela s'est vraiment enflammé il y a quelques années lorsque ses amis d'école lui ont montré la vidéo '2 Girls 1 Cup', elle a dû agir avec dégoût devant eux tout en cachant secrètement la zone humide entre ses jambes . Tous...

171 Des vues

Likes 0

The Barbie Lez Fantasies - Semaine 104: Lexi Lust & Sexxi Lexxi

Note de l'auteur 1 : Ces courts fantasmes ont commencé comme des mini-histoires hebdomadaires pour mes lecteurs, mais la newsletter a été fermée car les répondeurs automatiques n'acceptent pas le contenu pour adultes. J'ai donc décidé de publier ces fantasmes gratuitement pour le plaisir de mes lecteurs. Il est destiné à divertir, alors s'il vous plaît ne laissez pas de commentaires haineux si tout n'est pas parfait. Je ne suis qu'un être humain après tout. Note de l'auteur 2 : Bien que ce fantasme puisse être lu indépendamment, il a été écrit dans le cadre d'une série. Pour en profiter pleinement, veuillez lire The Barbie Lez Fantasies:...

54 Des vues

Likes 0

Substitut sexuel

Substitut sexuel Ch1 M'éclaboussant d'eau le visage et regardant dans un grand miroir de salle de bain, fatigué de la longue soirée que j'ai eue la nuit dernière où j'ai eu une conférence de plus d'une centaine d'invités au cours de laquelle je leur ai parlé de mon travail. Non, je n'étais pas une call-girl, je ne me suis jamais déshabillée, je n'ai jamais travaillé dans un bordel et je ne fais pas de publicité. Je suis essentiellement un psychologue qui aide les hommes, les femmes et aussi les couples handicapés à performer pendant les rapports sexuels. En tant que substitut...

202 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.