Grace est une fille Scat

173Report
Grace est une fille Scat

Chaque soir après l'université, Grace recherchait des astuces de flirt en ligne et depuis qu'elle avait découvert le porno il y a quelques années, elle en était obsédée. Maintenant qu'elle vit seule, elle reste assise sur sa chaise pendant des heures à regarder le contenu le plus méchant qu'elle puisse trouver. Elle avait toujours eu un côté malade mais cela s'est vraiment enflammé il y a quelques années lorsque ses amis d'école lui ont montré la vidéo '2 Girls 1 Cup', elle a dû agir avec dégoût devant eux tout en cachant secrètement la zone humide entre ses jambes . Tous ses amis avaient perdu leur virginité et maintenant Grace était constamment excitée, se baiser tous les soirs ne faisait pas grand-chose. À quelques reprises, elle était allée dans un bar local et avait essayé de séduire des étrangers, mais après plusieurs refus, sa confiance en elle avait été ébranlée, elle a décidé de faire appel à un marché plus spécialisé.

Grace a finalement réalisé qu'elle n'était pas assez bien pour les jeunes beaux mecs dans les bars où elle allait, alors elle a cherché en ligne un endroit populaire parmi les hommes plus âgés. Elle a repéré une petite taverne à proximité et a décidé que ce soir elle allait trouver une baise quoi qu'il arrive. Elle avait attendu assez longtemps. Elle déplia un vieux gilet blanc qu'elle possédait depuis des années et prit un stylo-feutre noir dans le tiroir à côté d'elle. Elle s'est demandé pendant un moment ce qu'il fallait écrire sur sa chemise de salope et a décidé que plus elle serait méchante, plus cela garantirait un baiser. En fin de compte, elle a choisi d'écrire simplement "Human Toilet" en gros caractères gras, elle a pensé que si elle offrait ce qu'aucune autre fille ne faisait, les hommes la voudraient. Elle enfila son manteau boutonné noir et s'entraîna à montrer son gilet à des hommes imaginaires dans le miroir, son cœur battait la chamade. Ne pas savoir comment les hommes allaient réagir à son haut la rendait plus excitée, mais elle était convaincue qu'au moins un homme le trouverait sexy. Il n'a fallu que 5 minutes pour se rendre au petit bar, elle s'est arrêtée à l'extérieur et a regardé par la fenêtre, il n'y avait personne en vue. Les mains tenant son manteau fermé, elle entra par la porte, le bar vide occupait la moitié de la pièce et il n'y avait personne assis aux deux tables. Grace a regardé derrière le bar et n'a même pas vu de barman, c'était silencieux. Après un dernier regard autour de la pièce, elle se dirigea vers le comptoir et espéra un barman masculin. Juste avant qu'elle n'arrive au bar, le propriétaire du pub est apparu de l'arrière-salle et lui a fait un sourire, il était au début de la cinquantaine, de corpulence moyenne et n'avait que quelques touffes de cheveux gris.

"Bonjour ma chère, je ne m'attendais pas à ce qu'une charmante jeune femme comme vous vienne boire ici, que puis-je vous offrir ?"

Il lui adressa un autre sourire amical, elle se fit enfin remarquer par un homme et il l'appela même « adorable ». Grace baissa les yeux sur son jean et imagina à quoi ressemblaient sa bite et son cul, sa bouche remplie de salive alors qu'elle s'imaginait se tenir sous lui. Elle avait décidé de la faire bouger et le cœur battant, elle lui adressa un grand sourire et ouvrit lentement son manteau. L'homme plissa les yeux alors qu'elle révélait sa nouvelle étiquette, il lut à haute voix la partie "Humain" mais sa voix se tordit avant qu'il ne puisse terminer "Toilet". Ses énormes seins gras étaient à peine couverts par le gilet étriqué et ses mamelons raides étaient facilement visibles à travers le tissu. Le barman leva les yeux vers ses yeux et la regarda avec incrédulité, grace ne savait pas ce que l'homme pensait et le silence la tuait. Craignant d'être à nouveau rejetée, Grace ouvrit lentement la bouche et tira la langue dans un effort pour persuader l'étranger.

« Une toilette humaine ? Quel âge as-tu chérie ? » demanda le directeur avec un mélange de confusion et d'excitation dans les yeux.

"18." répondit Grace. "Je veux perdre ma virginité ce soir s'il vous plaît.", elle ne s'était jamais sentie aussi vivante.

Le barman n'arrivait pas à croire à sa chance, il n'avait pas baisé une femme depuis des années et il n'avait jamais connu le plaisir d'un jeune de 18 ans. Il n'était toujours pas sûr de ce que signifiait 'toilettes humaines', son esprit commença à imaginer la plus folle des possibilités mais il se convainquit que cela ne pouvait pas être vrai. Cette grosse fille gothique serait-elle vraiment sa toilette ?

« J'aime bien ton gilet ma chérie, qu'est-ce que les toilettes humaines signifient alors ? » il lui lança un regard pervers.

Grace avait attendu des années pour être regardée sexuellement par un homme, son seul objectif maintenant était de le rendre heureux et enfin de faire casser sa fleur.

« Honnêtement, tout ce que tu ferais normalement aux toilettes pour toi peut m'utiliser à la place… Je sais que je suis un peu étrange mais tu peux juste me baiser si tu veux ? sa voix n'arrêtait pas de se briser de nervosité.

« Je pense que j'apprécierais beaucoup ça, fais attention à ce que tu souhaites cependant… J'ai un esprit assez sale ! Il a plaisanté.

Grace espérait que son esprit était aussi sale que le sien, elle a remarqué un badge sur la chemise de l'homme et a décidé d'être franc avec lui.

« Est-ce que tu penses à chier dans ma bouche Michael ? Si c'est le cas… j'ouvrirai grand la bouche… Je dis juste. Elle ouvrit à nouveau la bouche et montra sa langue. Ses yeux s'écarquillèrent et sa petite bite palpitait dans son jean.

"Je vais verrouiller la porte et fermer les stores" bourdonne Michael.

Alors qu'il commençait à fermer le bar, Grace commença à paniquer, cet homme avait certainement déjà eu des relations sexuelles auparavant et si elle n'était pas assez bien ? Elle s'est agenouillée sur le parquet à côté du bar et a laissé tomber les bretelles de son gilet pour révéler ses gros seins. Toutes les vidéos de scat qu'elle avait regardées au fil des ans se précipitaient dans sa tête alors qu'elle pensait à des choses à dire. Michael a fini de fermer les stores et s'est approché d'elle, il ne pouvait toujours pas croire à sa chance et quand il est arrivé à elle, il ne savait pas quoi dire. Ils croisèrent les yeux pendant que Grace le regardait en silence, Michael voulait ses services plus que tout mais ne pouvait pas trouver les mots à dire. Grace a ensuite effacé la tension avec sa douce voix.

"S'il te plaît, remplis-moi de tes déchets Michael." Elle l'a dit calmement. Sa bouche s'ouvrit à nouveau et elle montra des deux mains sa gorge.

"Putain de merde c'est chaud, tu as une jolie petite bouche." Sa confiance était à la hausse maintenant et sa bite a décidé qu'il était temps pour plus. Il déboutonna son jean et laissa tomber sa bite pâle, elle était en dessous de la taille moyenne. Grace n'avait jamais vu un pénis de près dans la vraie vie et elle était stupéfaite, elle ne pouvait pas croire qu'elle allait enfin pouvoir en sucer et en goûter un. Michael a rapproché sa bite du visage de Grace et a retiré son prépuce, il était ridé et tacheté de points blancs. Il rougit en révélant son pénis non lavé.

« Je suis désolé, et si j'allais prendre une douche rapide avant de commencer ? » Il a demandé aux toilettes.

"Non reste ici... Je serai ta douche, s'il te plaît." Avant qu'il ne puisse répondre, Grace a rapidement placé le bout de la bite de Michael dans sa bouche et a commencé à le sucer fort. "Oh merde" gémit Michael, sa grosse bouche faisait une grande maison pour sa bite. Grace était enfin en train de sucer une bite comme elle le voulait depuis des années et le goût envoya de l'extase dans son corps. Elle savoura la saveur de la bite du barman contre ses joues et s'assura de se concentrer sur les taches blanches dont il était paranoïaque. Michael était maintenant complètement érigé et ne prenait toujours que 4 pouces de sa gorge, elle avait tout dans sa grosse paraison avec son nez pressé contre son aine.

"C'est parfait, nettoie ma bite pour moi." dit-il par plaisir.

Grace a reculé la tête pour révéler une fois de plus le bout de la bite de Michaels et a utilisé ses lèvres et ses doigts pour nettoyer les morceaux de smegma petit à petit. Après 10 minutes de succion bâclée, sa bite était complètement propre et Grace avait un large sourire sur son visage et un grand sentiment d'accomplissement.

"Viens ici, toilettes." Michael alla s'asseoir sur la chaise longue de l'autre côté de la pièce.

Toujours agenouillée, Grace a commencé à ramper à quatre pattes vers lui, la bouche toujours ouverte. La confiance de Michael était au plus haut maintenant et il a commencé à montrer ses vrais désirs. Il lui a dit d'attendre à quelques mètres de lui pendant qu'il enlevait son pantalon, il s'est ensuite allongé sur le dos sur la chaise et a remonté ses jambes jusqu'à sa tête, exposant ses fesses. Grace ne pouvait pas contenir son sourire alors qu'elle fixait le trou poilu de Michael. Elle a commencé à ramper vers elle.

« Arrête !... Je veux d'abord t'entendre mendier. » Michael la regarda avec impatience alors qu'il tentait sa chance.

Grace attendait cela depuis longtemps et était nerveuse de dire la mauvaise chose, après une brève pause pour réfléchir, elle fit de son mieux pour le persuader.

« Puis-je vous aider à vider vos intestins s'il vous plaît Monsieur ? Je veux que vous me regardiez et que vous vous branliez pendant que j'avale votre merde, morceau par morceau. Je sais que je ne suis qu'un gros cochon et je ne le mérite pas mais si vous vous sentez généreux, j'aimerais ramper là-bas et vous sucer le cul... s'il vous plaît."

Michael caressa sa bite en écoutant sa belle mendicité, il adorait les mots qui sortaient de sa bouche de cochon.

"Continue... espèce de grosse salope." John vérifia s'il l'avait offensée mais elle souriait toujours et aimait l'attention.

"Je vais cracher sur ton cul et puis mettre ma langue à l'intérieur de toi pendant que tu chies, ça va être super je te le promets ! Je... je vais ramasser tes déchets avec ma main et ma langue, tu n'auras pas à le faire n'importe quoi." Elle a plaidé. Michael regarda avec bonheur Grace continuer à supplier pour goûter son cul, après quelques minutes, elle sortit son sac à main de ses leggings et fit glisser un billet de 50 dollars.

"Je n'ai que ce 50 sur moi monsieur, si je vous le donne, puis-je s'il vous plaît venir là-bas et manger votre merde? Je.. je veux nettoyer vos entrailles pour vous monsieur."

Incapable d'anticiper davantage, Michael siffla.

Grace réalisa que c'était son signal et se dirigea rapidement vers le cul de Michael, elle lui tendit la note de 50 le remerciant avec un regard effronté dans les yeux. Encore une fois, Michael n'était pas préparé à la situation et avait des morceaux de merde sèche coincés dans les poils du cul. Il savait que ce n'était pas beau à voir là-bas et il se sentait complètement exposé et embarrassé alors qu'il tenait ses genoux contre sa poitrine. Il y eut un moment de silence pendant que Grace fixait la forêt sale de cheveux gris autour du trou du cul de Michael.

"Est-ce que tu as un deuxième doute maintenant que tu es là-bas chérie? Je comprends si tu l'es."

Juste avant que Michael ne finisse sa phrase, Grace a déplacé sa tête vers l'intérieur et a léché longuement et lentement de sa fissure à ses couilles, puis a léché ses lèvres. Le goût salé de son crack rendait les hormones de Grace folles, elle voulait le goûter tous les jours.

"Certainement pas de seconde pensée, je décide juste laquelle de ces pépites de caca je devrais nettoyer en premier. Merci de m'avoir laissé faire ça... Monsieur." Elle fit un clin d'œil à Michael puis baissa la tête à nouveau. Avec ses doigts, elle passa dans ses poils de cul touffus et distingua un haricot brun emmêlé à l'intérieur. L'odeur était juste sale comme elle l'avait espéré là-bas et maintenant, après des années d'attente, elle allait enfin goûter à la merde, elle enroula délicatement ses lèvres autour de la petite pépite et commença à sucer. Michael sentit ses poils de cul se tirer légèrement et gémit un peu, Grace tomba instantanément amoureuse du goût riche qu'elle avait dans sa bouche. Après quelques secondes de succion, elle a utilisé ses dents de devant pour le mordre en deux, Grace a laissé le petit morceau de merde de Michaels reposer sur sa langue et elle a savouré la saveur sale. Michael regarda Grace avaler sa première merde, il n'avait jamais été aussi excité et devait arrêter de se toucher avant de jouir. Grace est immédiatement redescendu dans son vieux buisson et a terminé la moitié restante de la pépite. Au cours des 15 minutes suivantes, Grace a sucé, léché et mâché la merde sèche de Michaels tout en faisant de petits commentaires entre les deux.

"Celui-ci est une grosse touffe, merci monsieur."

"Je vais mâcher celui-ci pendant un moment pour en avoir le goût."

et

« J'espère que vous en aurez d'autres la prochaine fois que nous nous rencontrerons.

Font partie des favoris de Michael. L'idée de retrouver la fille régulièrement le remplissait de joie, elle était parfaite. Michael avait bu quelques bières plus tôt dans la nuit et sa légère ivresse s'ajoutait parfaitement au plaisir céleste du cul qu'il recevait. Comme un aspirateur, Grace a commencé à aspirer les poils de haut en bas, en veillant à tout sortir. Alors qu'elle s'étouffait dans le cul de Michael, Grace était la plus mouillée qu'elle ait jamais été et voulait donner à l'homme autant de plaisir qu'elle le pouvait...

Articles similaires

REJOINDRE LE LORD DES TÉNÈBRES PARTIE 2

Je me suis réveillé dans ma chambre avec la douleur de la nuit dernière et j'ai pris mes lunettes et je les ai mis pour découvrir que je ne peux pas voir que c'est trop flou, alors je les enlève pour découvrir que je peux mieux voir sans elles. PAPA VENEZ ICI POUR UNE SEC qu'est-ce que c'est fils je n'ai pas besoin de mes lunettes pourquoi ce qui s'est passé bien c'est depuis la nuit dernière le seigneur des ténèbres était si heureux de t'avoir refait en récompense. Allez jeter un coup d'œil dans le miroir, je trébuche hors du...

224 Des vues

Likes 0

Cat girl Charity - Une invitation personnelle à danser

Bienvenue dans la troisième histoire de Charity, une fille-chat qui cherche à trouver sa place dans la vie, ainsi qu'un amour recherché depuis longtemps. Dans cette histoire, nous voyons la relation croissante entre elle et le chancelier de l'académie, connu sous le nom de Storm Dragon, et un puissant sorcier à part entière, ainsi que des défis alors qu'un vieil ennemi se présente pour provoquer le chaos dans leur vie. Alors venez nous rejoindre maintenant, car Charity est invitée à un bal officiel de l'Académie, alors qu'elle a d'autres idées de danse en tête. J'espère que tu apprécie cela. S'il vous...

202 Des vues

Likes 0

Le projet Zethriel (chapitres cinq à six)

---(Cinq)--- Lorsque Keria Shadoweye se réveilla, c'était le soir. La dernière lumière de la journée filtrait à travers les rideaux bleu foncé, projetant une lueur trouble sur la pièce. Ils devaient dormir depuis très longtemps, pensa-t-elle. Sous elle, Zethriel s'endormit paisiblement avec sa bite bien dure à nouveau dans la chatte de Keria. Elle leva la tête de son épaule pour le regarder dormir. À califourchon sur lui comme elle l'était, sa bite la remplissait de satisfaction et son corps était si chaud sous elle que la poitrine de Zethriel se soulevait et s'abaissait au rythme de sa respiration. Elle ne...

255 Des vues

Likes 0

Salons de discussion - une méchante vengeance entre copines

Vous rentrez chez vous après une longue journée de travail ; vous enlevez votre manteau et vous dirigez vers la cuisine pour une bière. Lorsque vous ouvrez la porte du réfrigérateur, votre petite amie s'approche par derrière – en vous couvrant les yeux avec un bandeau sur les yeux. Elle le noue serré étant un peu rugueux « J'ai un os à choisir avec toi ! » vous lance-t-elle. « Qu'est-ce que… ? ! Vous questionnez, levant la main pour découvrir vos yeux. Elle donne une tape sur le dos de ta main et saisit ton poignet pour te tirer hors de la cuisine. Les yeux bandés...

203 Des vues

Likes 0

Partager un lit avec maman partie 2

Partager un lit avec maman partie 2 Alors après avoir fait jouir ma mère, j'ai sorti ma bite de son cul et je me suis allongé juste à côté d'elle, reprenant tous les deux notre souffle, se regardant dans les yeux, se souriant, je t'aime maman Je t'aime aussi fils nous avions beaucoup transpiré, et maman a dit nous ne devrions vraiment pas aller nous coucher comme ça, je ne veux pas que mes draps soient tout en sueur, mon fils, allons prendre une douche et nettoyons-nous les uns les autres Je me suis allongé sur le lit et...

219 Des vues

Likes 0

Sarahs nouveau patient - première partie

Sarah était nerveuse alors qu'elle sortait de sa voiture et se dirigeait vers les portes qui la ramèneraient au travail pour la première fois depuis la fête du Nouvel An où elle avait récemment perdu sa virginité. Toute la nuit était encore floue… un héritage de punch aux fruits dopés et une nuit de baise intense qu'elle n'avait ni prévu ni voulu, mais au cours de laquelle elle se souvenait distinctement d'avoir joui encore et encore en suppliant les hommes qui l'avaient emmenée de « baiser elle et jouis à l'intérieur d'elle. Tout cela aurait pu sembler être...

145 Des vues

Likes 0

The Barbie Lez Fantasies - Semaine 104: Lexi Lust & Sexxi Lexxi

Note de l'auteur 1 : Ces courts fantasmes ont commencé comme des mini-histoires hebdomadaires pour mes lecteurs, mais la newsletter a été fermée car les répondeurs automatiques n'acceptent pas le contenu pour adultes. J'ai donc décidé de publier ces fantasmes gratuitement pour le plaisir de mes lecteurs. Il est destiné à divertir, alors s'il vous plaît ne laissez pas de commentaires haineux si tout n'est pas parfait. Je ne suis qu'un être humain après tout. Note de l'auteur 2 : Bien que ce fantasme puisse être lu indépendamment, il a été écrit dans le cadre d'une série. Pour en profiter pleinement, veuillez lire The Barbie Lez Fantasies:...

54 Des vues

Likes 0

La vengeance d'Ambre

# TCA * Entrée C'est une histoire de vengeance et de douleur. C'est une histoire d'amour et d'affection. C'est une histoire de satisfaction et les gens obtiennent leur comeuppance. Ma petite amie Amber et moi étions membres d'un sex club. Nous aimions tous les deux aller et participer à la plupart des activités du club, mais elle refusait d'avoir des relations sexuelles avec d'autres femmes. Elle aimait regarder d'autres femmes dans le club, se faire baiser et elle aimait même regarder d'autres femmes se baiser, mais elle n'était jamais capable de manger la chatte elle-même. J'étais perplexe et je lui ai...

172 Des vues

Likes 0

Ma charmante fille Leia - Partie 2 Pseudo nuit de noces

Partie 2, notre pseudo nuit de noces Leia sortit de l'hôtel, me tenant le bras pendant que je poussais la poussette. Je ne pouvais que remercier mes étoiles chanceuses, car je me sentais profondément liée à ma fille. Nous avions traversé beaucoup de choses et maintenant tout était rose. Nous avons demandé au concierge un endroit agréable où aller à pied pour le déjeuner et il nous a indiqué un petit café à quelques pâtés de maisons du Dorchester. Nous nous sommes assis et avons mangé un petit déjeuner, nourrissant les garçons de morceaux de pomme et d'orange. Nous parlions de...

232 Des vues

Likes 0

Substitut sexuel

Substitut sexuel Ch1 M'éclaboussant d'eau le visage et regardant dans un grand miroir de salle de bain, fatigué de la longue soirée que j'ai eue la nuit dernière où j'ai eu une conférence de plus d'une centaine d'invités au cours de laquelle je leur ai parlé de mon travail. Non, je n'étais pas une call-girl, je ne me suis jamais déshabillée, je n'ai jamais travaillé dans un bordel et je ne fais pas de publicité. Je suis essentiellement un psychologue qui aide les hommes, les femmes et aussi les couples handicapés à performer pendant les rapports sexuels. En tant que substitut...

203 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.