Le petit-déjeuner de Denny – 7

149Report
Le petit-déjeuner de Denny – 7

« Ça t'a pris assez de temps. Tu ne peux pas aller un peu plus vite ? J'ai joué le jeu. "Désolé madame." Le gars dans la file qui passait dans l'autre sens a juste souri et secoué la tête. Quand ils ont dû enlever leurs chaussures, j'ai vu beaucoup de têtes masculines regarder dans leur direction et quand ils les ont remises, c'était les agents de sécurité qui espéraient jeter un coup d'œil. Nous sommes montés dans l'avion en premier et Mercedes a pris un siège près de la fenêtre avec moi au milieu et Rose dans l'allée. Cathy était assise en face de nous. Nous étions enfin en route.

Le petit-déjeuner de Denny – 7

Après que l'avion a décollé et que le signal de ceinture de sécurité s'est éteint, nous avons penché notre siège en arrière et replié les accoudoirs. Ils fouillèrent leurs sacs sous le siège et en sortirent deux couvertures légères. Ils ont tiré mes bras autour d'eux, ont posé leur tête sur ma poitrine et ont tiré les couvertures sur nous. Puis ils ont baissé leurs hauts et placé mes mains sur leurs seins. Pour la première fois, j'aimais voler avec des gens qui s'entassaient sur mon siège. J'ai fermé les yeux et nous avons dormi jusqu'à ce que Cathy secoue Rose et dise que nous atterririons à Phoenix dans 15 minutes. Ils ont relevé leurs hauts et emballé les couvertures pour que nous puissions changer d'avion. Nous avons eu une escale de 30 minutes, alors mes dames se sont dirigées vers les toilettes des dames pendant que j'attendais en ligne.

Quand ils sont sortis, ils avaient changé de perruque et m'ont juste souri en s'approchant. Cathy a dit "La variété n'est-elle pas censée être le piment de la vie." Cette fois, lorsque nous sommes montés à bord, Cathy était assise dans le siège de l'allée avec nous et Rose était de l'autre côté de l'allée. Quand nous étions en l'air, ils ont gardé mes bras baissés alors qu'ils tiraient une jambe sous eux et se tournaient à moitié vers moi avant de tirer les couvertures sur nous et de poser leur tête sur mon épaule. Cette fois, ils ont pris mes mains et les ont mises sur leurs cuisses sous leurs jupes.

Ils ont glissé ma main sur leurs cuisses jusqu'à ce que je sente les lèvres nues et humides de leur chatte. Ils ont utilisé leurs mains pour pousser mes doigts dans leur chaleur et les ont maintenus là jusqu'à ce que nous soyons sur le point d'atterrir à Burbank, en Californie. Nous avions tout prêt quand ils ont ouvert la porte pour débarquer. J'ai laissé Mercedes et Cathy passer en premier mais Rose est restée derrière moi. Alors que nous nous approchions de l'avant de l'avion, elle a pris ma main vide derrière moi et a rapidement mis ma main sous sa jupe et sur son monticule nu. Elle lâcha ma main et redressa sa jupe. Elle m'a chuchoté à l'oreille. "Nous avons décidé de ne plus jamais porter de culotte."

Nous sommes allés à la location de voiture et avons récupéré notre voiture. Rose avait intenté une action en justice pour une Mustang décapotable. Nous avons mis les sacs et avant de sortir, ils ont tous enlevé leurs soutiens-gorge et les ont également jetés dans le coffre. Nous nous sommes dirigés vers la Pacific Coast Highway pour faire du tourisme sur la route de Santa Barbara. Alors que nous traversions Malibu, Rose a crié "STOP, STOP". Je me suis arrêté et elle a dit qu'il y avait un endroit là-bas qui s'appelait The Teeny Weenie Bikini. Ils voulaient regarder alors je me suis retourné et je suis reparti. Nous nous sommes garés à environ un pâté de maisons et sommes revenus à pied.

Quand nous sommes entrés, il n'y avait personne devant et alors que mes dames vérifiaient les étagères de bikinis, une femme d'environ 25 ans, aux cheveux blonds décolorés et plus grande que moi, est sortie de l'arrière-salle. La première chose que j'ai remarquée, ce sont ses gros seins qui n'étaient couverts que par ce qui ressemblait à des cache-tétons de 4 pouces. Quand elle est sortie autour du comptoir pour aider mes filles, la prochaine chose que j'ai remarquée, ce sont ses talons décapants en plastique transparent de 5 pouces. Puis il m'est apparu que dans la vue de côté que j'avais, il n'y avait aucun matériel montrant sa moitié inférieure. Quand elle s'est détournée de moi, tout ce que je pouvais voir dans le dos était une très fine bande de tissu dans la fente entre ses joues, mais elle n'était reliée à rien en haut. Je me dirigeai vers l'endroit où elle parlait à Rose, espérant voir à quoi ressemblait la façade quand j'entendrais Rose. "Alors, qu'est-ce qui le maintient?"

"Le haut utilise un adhésif qui se décolle et le bas contient des bandes d'acier à ressort et deux boutons qui vont à l'intérieur."

"Wow pouvons-nous en voir un?"

"Bien sûr, je reviens tout de suite." Alors qu'elle passait devant moi pour retourner dans l'arrière-salle, j'ai vu que le bas à l'avant mesurait environ 3 pouces de large et venait juste au-dessus de l'endroit où je pensais que sa fente s'arrêterait. Elle est revenue avec une boîte d'environ 1/3 de la taille d'une boîte à chaussures. Elle sortit les deux cache-tétons, un flacon d'adhésif, un flacon de dissolvant pour adhésif et la pièce inférieure. Le fond avait deux pièces conçues pour s'insérer dans le vagin et l'anus d'une femme pour le maintenir en place. Rose voulait l'essayer mais la vendeuse a dit qu'en raison de la façon dont il était porté une fois que quelqu'un le portait, il ne pouvait pas le vendre à quelqu'un d'autre.

Rose a souri et a demandé: "Puis-je l'avoir?" Ensuite, Mercedes et Cathy les ont voulues aussi.

"Laissez Rose l'essayer et vous dire comment ça va." La dame a commencé à dire à Rose où se trouvait la cabine d'essayage, mais elle a juste tiré son haut par-dessus sa tête et l'a laissé tomber ainsi que sa jupe sur le sol, bien en vue de la fenêtre avant.

« Maintenant, montre-moi comment mettre ça. » Lorsque la dame s'est penchée pour l'aider, j'ai été captivé par ses gros seins se balançant librement sous elle. J'ai toujours été un homme mésange et c'était fabuleux. Quand le bas était en place, elle s'est levée et m'a fait un clin d'œil avant de montrer à Rose comment tailler le haut pour qu'il recouvre à peine son aréole, puis le coller. « Uuuummm c'est différent. Tout ce dont j'ai besoin maintenant, c'est d'un vibromasseur.

"Je reviens tout de suite." Et la dame est retournée dans l'arrière-salle. Cette fois, elle est revenue avec un petit sac. Elle en a retiré un autre bouton et a demandé à Rose d'enlever le bas. Elle dévissa le bouton d'origine, le remplaça par le nouveau et fit remettre le bas par Rose. Elle avait une petite télécommande et appuya sur le bouton rouge. Rose sursauta et attrapa son entrejambe.

"Oh putain, qu'est-ce qui se passe ?" Elle appuya sur le bouton noir et Rose sursauta et hurla. "Éteignez-le." Elle appuya à nouveau sur le bouton rouge et Rose haleta. "Ca c'était quoi?"

La dame lui a dit que c'était un accessoire de vibrateur à distance à 7 vitesses qu'ils avaient fabriqué. Elle lui tendit la télécommande. "Vous pouvez le garder ou le donner à votre amoureux." Rose s'est approchée de moi et m'a tendu la télécommande.

"Ici amant." Elle retourna vers les autres. Ils étaient excités et voulaient leur propre costume. Elle en a sorti un de chaque style et les boutons du vibrateur, afin que Mercedes et Cathy puissent choisir ceux qu'elles voulaient. Juste avant de les mettre, la vendeuse a dit qu'il y en avait un autre qui pourrait leur plaire. C'était comme un bikini ordinaire mais les cordes étaient presque invisibles. Elle sortit une poignée de ce qui ressemblait à des tubes de cigares colorés de l'étagère derrière le comptoir. Elle a fait sauter l'extrémité d'un et en a sorti trois très petits triangles sur un matériau maintenu ensemble par quelque chose comme une ligne de pêche. Cathy en attrapa une, laissa tomber sa jupe et son haut puis les enfila. Les pièces du haut couvraient juste ses mamelons et le bas était plus petit que ce que portait Rose, si c'était possible.

"J'aime celui-ci. Pouvons-nous en avoir un de chaque ? »

"Pourquoi n'en achèteriez-vous pas un comme celui de Rose et 6 ou 7 couleurs différentes de celui que porte Cathy ?" Ils étaient excités et ont commencé à choisir ceux qu'ils voulaient. Mercedes s'est déshabillée et a enfilé l'un des bikinis transparents. Ils mettaient tout dans des sacs quand ils ont décidé de se couvrir. Ils ont trouvé des mini-robes en dentelle transparente et les ont ajoutées à la pile.

Alors que j'allais tout payer, la vendeuse, dans un murmure scénique, a dit aux filles : « Vous n'allez pas lui acheter quelque chose ? ils m'ont regardé et j'ai fait non de la tête. Mercedes voulait savoir ce qu'elle avait en tête. Elle se dirigea vers l'un des casiers et revint avec une poignée de sacs pour hommes. Comme leurs bikinis à cordes, tout ce que vous pouviez voir était la pochette. La chaîne était claire. Je secouais la tête, mais la prochaine chose que je savais, c'était qu'ils se pressaient autour de moi.

"S'il te plait chéri. Nous faisons tellement pour vous et tout ce que nous voulons, c'est que vous en essayiez un. Essayez-le pour nous. Alors que Mercedes se tenait devant moi, frottant contre moi ses seins presque nus, Rose a tendu la main derrière moi, a détaché mon short et l'a baissé. Ils se sont tournés vers la vendeuse. "À ton tour." Elle s'est agenouillée devant moi et a essayé de mettre mon arbre à croissance rapide dans la poche. A chaque fois qu'elle me touchait, ça sautait. Elle a finalement demandé aux filles si elles voulaient s'en occuper pour qu'il descende et rentre. "Ça va, tu es déjà là. Pourquoi tu ne t'en sors pas ?"

Je ne pouvais pas croire que je les avais laissés me parler de ça. Je me tenais au milieu d'un magasin de bikinis avec mes bras autour de Rose et Mercedes tenant leurs seins nus sur le point de se faire sucer par une vingtaine dont je ne connaissais même pas le nom. La vendeuse m'a souri puis a embrassé le bout de ma bite avant d'étirer ses lèvres sur la tête et de prendre la moitié de ma bite dans sa bouche. Elle faisait courir sa langue autour de ma hampe alors qu'elle caressait la base d'une main. Elle a commencé à caresser mon arbre dans sa bouche plus profondément et à frotter mes couilles.

Cathy s'agenouilla derrière elle, tendant la main autour d'elle pour tenir ses gros seins. Alors que Cathy les serrait, j'ai senti la fille gémir autour de ma bite. J'atteignais un sommet avec son sautillement rapide et en jouant avec mes couilles. Elle gémit à nouveau et ce fut tout ce qu'il fallut. Je l'ai prévenue pour qu'elle puisse se retirer. "Je vais jouir". Mais au lieu de cela, elle a poussé et avalé en m'emmenant jusqu'au bout. J'ai tiré ma charge dans sa gorge jusqu'à son estomac. Quand je me suis arrêté, elle m'a regardé en souriant toujours.

"Est-ce que vous tirez toujours autant?"

Les trois filles ont dit "Oui". elle les regarda surprise.

« Vous trois ?

"Oui, nous vivons tous ensemble et il semble que nous aurons tous ses bébés à peu près au même moment." Elle m'a lancé un regard perplexe.

«Nous vivons ensemble, jouons ensemble et fondons une famille ensemble. Je les aime et ils m'aiment. Allez comprendre." Elle a secoué la tête et a recommencé à rentrer mes couilles et ma bite dans la poche et à attacher la petite ficelle. Elle tapota la pochette et se leva.

"Eh bien mesdames, je pense qu'il a l'air vraiment bien, encore mieux avec cette pochette." Ils riaient alors que je remontais mon short. Ils étaient déçus que je ne le porte pas hors du magasin.

"Je pense que vous trois sur le trottoir seront une distraction suffisante." Pendant que je payais, ils ont franchi la porte et se sont dirigés vers la voiture. La vendeuse m'a donné une carte de magasin avec son numéro de téléphone dessus et a dit que nous devrions l'appeler quand nous reviendrions. Au moment où j'ai franchi la porte, ils étaient à mi-chemin de la voiture et les gens qui passaient devant leur klaxonnaient et leur criaient des propositions. Je suis arrivé à la voiture et j'ai remis le toit en place. Mercedes était assise à l'avant avec moi et Rose et Cathy à l'arrière.

Alors que nous remontions la côte, chaque fois que nous nous arrêtions à un feu, ils recevaient beaucoup de regards et de sifflements de loups. Ils ont adoré l'attention. J'avais la télécommande de Rose dans ma poche et à quelques reprises, alors qu'elle taquinait des gars dans la voiture à côté de nous, j'ai appuyé sur le bouton d'alimentation pendant quelques secondes, la faisant sursauter et secouer ses seins. Lorsque nous sommes finalement arrivés à notre hôtel à Santa Barbara, ils ont enfilé leurs robes de camouflage en dentelle pour que nous puissions nous enregistrer. Nous avions une suite au 6ème étage. Deux chambres et un salon en plus d'un petit coin cuisine et d'une grande salle de bain avec baignoire jacuzzi.

Nous avons rangé nos affaires dans la chambre et avons décidé de sortir souper. Mes dames sont sorties portant des robes d'été, des sandales et leurs cheveux en queue de cheval. Elles ressemblaient à toutes les autres jeunes filles en vacances. Jusqu'à ce que Mercedes et Cathy me tendent les télécommandes des bikinis qu'elles ont achetés cet après-midi. "Nous voulons marcher avec vous sur la plage après le dîner." Nous avons marché environ trois pâtés de maisons jusqu'à la jetée où se trouvaient tous les restaurants. Nous avons choisi un steak et des fruits de mer où nous pouvions regarder le coucher du soleil. Une fois assis, j'ai sorti une des télécommandes de ma poche et je l'ai tendue.

"Comment suis-je censé savoir quelle télécommande est à qui?" J'appuyai sur le bouton d'alimentation et le visage de Mercedes se figea alors qu'elle plaquait sa main sur sa bouche pour s'empêcher de japper. "Je suppose que je sais à qui appartient celui-ci." Je l'ai éteint et j'ai posé les deux autres à côté. J'ai regardé le visage surpris de Mercedes et le regard surpris des autres. "On dirait que je vais avoir un dîner vraiment intéressant." Tout au long du dîner, les télécommandes étaient sur la table et je les déplaçais parfois pour qu'ils ne sachent pas laquelle était laquelle.

C'était amusant de les voir se tendre alors que j'attrapais la télécommande, puis l'un d'eux posa une main sur sa bouche et une sur ses genoux lorsque j'appuyai sur un bouton d'alimentation. Quand je l'éteignais, elle prenait quelques respirations profondes puis souriait. Juste avant de commander le dessert, j'ai augmenté la puissance à 4 quand ils ne regardaient pas. Cette fois, quand j'ai appuyé sur un bouton, Cathy a sursauté et a mis ses deux mains sur sa bouche en haletant. Les gens à la table voisine ont regardé dans notre direction alors que Mercedes a dit qu'elle avait mal avalé. Quand je l'ai éteint, elle haletait. Quand elle est revenue à la normale, elle a attrapé Rose et s'est dirigée vers les toilettes. J'appuyai à nouveau sur son bouton et la vis s'appuyer sur Rose pour se soutenir.

Mercedes a dit: "Qu'as-tu fait?" J'ai mis les deux autres télécommandes sur 5 et j'ai appuyé sur les deux boutons. Je savais que Cathy était hors de portée, mais Mercedes haleta et me regarda avec des yeux plissés. Après 15-20 secondes à travers les dents serrées, elle a dit "S'il vous plaît, arrêtez." Je l'ai éteint et elle s'est assise là, tremblant et prenant de profondes respirations. Rose et Cathy revinrent et s'assirent. J'ai demandé si la batterie était morte.

« Non, je l'ai enlevé. C'est dans mon sac." Je lui souris. "Ce n'est pas drole. J'avais du jus qui coulait sur mes cuisses au moment où je suis arrivé aux toilettes. Je règle les télécommandes sur 1 et appuie sur les boutons un à la fois. La première fois que Rose a sauté, je l'ai frappé à nouveau. Quand j'ai frappé le suivant, Mercedes n'a pas sauté alors j'ai dit à Cathy de vérifier celui dans son sac. "C'est éteint maintenant."

"Eh bien, allez-vous remettre le vôtre ou est-ce qu'ils vont enlever le leur." Ils se regardèrent un moment. Puis Cathy se leva et retourna aux toilettes. Quand elle est revenue, nous avons payé la pilule et redescendu la jetée jusqu'à la plage. Dès que nous fûmes sur le sable, elles passèrent leurs robes par-dessus leur tête et les fourrèrent dans leurs sacs. Ils portaient les bas d'un costume et les hauts qu'ils avaient pour les autres costumes qu'ils avaient achetés. Nous avons marché le long de la plage jusqu'à ce que nous arrivions à un chemin qui menait à un petit parc.

La zone était vide alors que nous marchions vers l'une des tables de pique-nique. Rose écarta son haut et attira ma bouche vers ses seins. Mercedes et Cathy étaient occupées à enlever ma chemise et mon short. Quand ils étaient partis, je me suis assis au bout d'un banc et ils m'ont repoussé jusqu'à ce que je sois allongé. Mercedes avait enlevé ses fesses et se tenait à cheval sur ma tête. Alors qu'elle abaissait sa chatte dégoulinante vers ma bouche, les deux autres sont allés travailler sur mon sexe avec leurs lèvres et leurs langues.

J'ai lapé sa chatte en avalant son nectar avant de trouver son clitoris avec ma langue et de le sucer entre mes lèvres. Mercedes tremblait alors que j'appréciais que mon arbre soit léché et aspiré profondément dans une gorge. Lorsque les lèvres ont été retirées de ma bite, je l'ai sentie frotter une fente, puis elle a été enveloppée dans une manche chaude et humide. L'un d'eux glissait de haut en bas sur mon arbre. Après plusieurs minutes, elle a glissé et s'est éloignée, puis j'ai senti une autre main m'aligner et une autre chatte glisser le long de ma hampe. Mercedes a appuyé sur mon visage et a frissonné. Elle se leva me laissant couvert de son jus.

Rose chevauchait ma bite et elle s'est penchée pour m'embrasser. Elle lécha mon visage et sourit. "Elle a bon goût sur toi." Elle me chevaucha pendant plusieurs minutes avant de se lever et de me remettre sur mes pieds. Mercedes était penchée sur la table avec son visage dans l'entrejambe de Cathy et ses mains derrière elle tenant ses joues écartées. Rose s'est assise sur le sol entre ses jambes, me tirant vers elle. Elle a glissé ses doigts dans la fente humide de Mercedes et les a amenés à mon arbre couvert de son jus. Elle a fait cela encore et encore jusqu'à ce qu'il soit brillant de son nectar, puis l'a aspiré dans sa bouche. Elle le sortit alors et leva les yeux. "J'ai toujours dit qu'il n'y avait rien de mieux qu'un bon morceau de viande avec la bonne sauce." Elle a recommencé à se balancer sur ma hampe alors qu'elle touchait le trou de Mercedes.

Au bout d'un moment, elle m'a sorti de sa bouche et a pointé ma bite sur la chatte humide de Mercedes. J'ai poussé ma bite à fond dans son trou chaud et humide pendant que Rose jouait avec son clitoris. Mercedes gémit dans l'entrejambe de Cathy, la faisant fermer ses cuisses sur sa tête. J'ai pompé dans son trou serré pendant que Rose serrait mes couilles. Juste au moment où je sentais mon orgasme commencer, Rose a pincé le clitoris de Mercedes, la faisant essayer de crier dans la chatte de Cathy pendant que je la remplissais de mon sperme. Quand ma bite a cessé de pomper ma glu, je me suis retiré en laissant notre sperme mélangé couler sur le visage de Rose alors qu'elle prenait ma bite dans sa bouche pour la lécher proprement.

Quand elle a fini, elle s'est levée et a attiré Cathy et Mercedes vers elle pour nettoyer le sperme de son visage. Cathy essuya une grosse bouchée de sa joue et la mit dans sa bouche. "Hummm c'est le meilleur. Pouvons-nous en avoir plus ?

« Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez. Mais pour le moment, je pense que nous devrions nettoyer et retourner à l'hôtel. Ils ont ramassé leurs vêtements et les miens et nous sommes redescendus vers la plage déserte. Ils ont mis tous nos vêtements en tas et nous avons pataugé dans l'océan Pacifique. Les trois d'entre eux n'étaient jamais sortis du Texas auparavant, alors ils s'éclaboussaient, se jetaient de l'eau et riaient en courant jusqu'à la taille. Je pensais qu'ils étaient magnifiques de toute façon, mais les regarder jouer nus dans l'océan au clair de lune était presque surréaliste. J'ai pataugé vers eux et ils m'ont attrapé en voulant avoir des relations sexuelles pour qu'ils puissent dire qu'ils se sont fait baiser dans l'océan.

Le problème était que même si l'eau n'était pas froide, la brise qui soufflait dessus l'était et cela rendait la performance difficile. Nous avons décidé de l'appeler une nuit et de rentrer à pied à l'hôtel. Quand nous sommes sortis, nous n'avions pas de serviettes, alors les filles ont juste tiré leurs robes sur leurs corps mouillés. Alors que nous retournions à la jetée et que nous nous promenions dans la rue, le premier réverbère auquel nous sommes arrivés a montré à quel point les robes étaient vraiment transparentes. Leurs aréoles et leurs mamelons étaient clairement visibles, tout comme leur chatte chauve où le tissu humide s'accrochait à eux. Ils n'ont fait aucune tentative pour se couvrir et sont retournés à l'hôtel comme s'ils n'étaient pas au courant.

Quand nous sommes entrés dans l'ascenseur, Rose et Cathy se sont tenues près de moi, avec le tissu de leurs robes encore mouillées, souriant à la caméra de sécurité. Mercedes me serrait le dos à la caméra avec le tissu humide accroché à ses fesses rondes. Quand nous étions dans la chambre avec la porte fermée, ils ont rapidement enlevé les robes et se sont dirigés vers la douche quand j'ai dit que j'allais faire un tour de soda et j'ai demandé ce qu'ils voulaient. Rose, mon exhibitionniste a couru vers moi et m'a dit qu'elle voulait y aller et m'a tendu la main pour l'argent. Avant que je puisse lui demander si elle allait mettre quoi que ce soit, elle ouvrit la porte et sortit.

J'ai attrapé mon appareil photo et je l'ai suivie alors qu'elle dansait dans le couloir en m'arrêtant périodiquement pour poser pour une photo. Au lieu de continuer jusqu'au bout du couloir et des distributeurs de sodas, elle s'arrêta aux ascenseurs et appuya sur le bouton de descente. Lorsque les portes se sont ouvertes, nous sommes entrés et elle a appuyé sur le bouton du garage où nous étions garés. L'ascenseur est allé jusqu'au bout sans s'arrêter et Rose est sortie et a traversé la moitié du garage jusqu'à notre voiture. J'ai pris des photos alors qu'elle posait sur le capot et agressait pour l'appareil photo. Quand elle a pensé que nous en avions assez, elle est retournée à l'ascenseur et a appuyé sur le bouton de montée. Juste au moment où les portes s'ouvrirent, une voiture entra. Elle se tourna et fit un signe de la main puis entra dans l'ascenseur.

Elle a été surprise quand il s'est arrêté au 4e étage. La porte s'ouvrit et deux couples se tenaient là. Rose vient de dire : "Tu montes ?" l'une des femmes a juste souri et a dit qu'elles allaient dans le hall. La porte s'est fermée et nous sommes sortis au 6e étage. Elle a finalement obtenu les sodas et nous sommes retournés dans la chambre. Dès que nous fûmes de retour dans la pièce, elle me traîna dans l'une des chambres et commença à retirer mes vêtements. Elle retomba sur le lit en m'entraînant avec elle. "Dieu qui m'a rendu si chaud, baise-moi, mets ta bite dans ma chatte humide et baise-moi maintenant." Elle avait les jambes en l'air et essayait de mettre ma bite dans son trou.

Ma bite était dure comme de l'acier. Son défilé nu sans souci m'avait préparé. Si elle avait fait ça dans le garage, je l'aurais baisée sur le capot de la voiture. J'ai enfoncé ma bite en elle et je l'ai baisée avec frénésie. Alors que j'injectais ma charge en elle, elle a poussé ses hanches vers le haut et m'a tenu fermement avec ses jambes. "OH MERDE, OH MERDE, OH PUTAIN DE MERDE." C'est alors que les deux autres sortirent de la douche. "Merde, nous pensions que vous alliez chercher des sodas et nous vous trouvons ici en train de lui foutre la cervelle."

Quand elle a dit à Mercedes et Cathy ce qu'elle avait fait, elles ne l'ont pas crue jusqu'à ce qu'elle montre les photos que j'ai prises. "Quand est-ce qu'on a notre tour ?" Rose a dit qu'ils devraient faire leur propre émission. Celui-ci a été fait. On aurait dit que le simple fait de clignoter ou de se changer dans un magasin allait sembler apprivoisé. Je leur ai juste rappelé qu'ils devaient faire attention aux familles et aux enfants. Ils ont dit que nous devions nous lever tôt pour aller voir le château de Hearst le matin et éteindre les lumières. Ce qui m'inquiétait, c'était de les entendre chuchoter et rire alors que nous nous blottissions dans le lit. Demain, je devrais garder mon appareil photo à portée de main.

Je me suis réveillé en regardant l'un des seins de Mercedes. Elle était encore endormie alors qu'elle posait ma bouche sur son mamelon et faisait courir ma langue autour du bout. "Mmmmm j'aime la façon dont tu commences la journée." Elle m'attira contre sa poitrine avec un doux gémissement. « Il faut réveiller les autres. C'est trois heures jusqu'au château qu'ils veulent visiter et il est déjà plus de 8 heures du matin.

"Je préfère rester au lit et te faire plaisir."

« Nous nous en occuperons plus tard. En ce moment, nous devons y aller. » Elles portaient des robes sans bretelles jusqu'aux genoux qui étaient maintenues par une bande extensible au-dessus de leurs seins et des sandales. Leurs cheveux étaient en queue de cheval. Avant de sortir, l'un d'eux m'a demandé si j'avais préparé mon appareil photo. "Pourquoi?" Ils se sont tenus ensemble et ont tiré le haut de la robe sous leurs seins et les ourlets de leurs robes vers le haut, me montrant leurs seins nus et leur chatte.

"Parce que nous sommes." Ils se sont couverts et nous nous sommes dirigés vers "Le Château" comme ils l'ont dit. J'ai demandé à Rose de conduire et je me suis assis à l'arrière avec Cathy. Alors que nous roulions sur la Pacific Coast Highway, elle s'est assise contre moi, mes bras autour d'elle, profitant de la vue sur l'océan. Nous étions un peu plus de la moitié de nos trois heures de route lorsque la matinée s'est réchauffée et j'ai tiré le haut de sa robe sous ses seins et les ai massés et roulé ses mamelons avec mes doigts. Elle appuya sa tête contre mon épaule, ses doux gémissements ressemblant presque à un ronronnement. Elle avait sa main sur mes genoux frottant doucement mon renflement.

"Est-ce que ça pourrait être bien mieux que de rouler dans une décapotable et d'être caressé par l'homme que j'aime tout en regardant l'océan passer ?"

« Serait-ce le bon moment pour vous souhaiter un joyeux 22e anniversaire ? Elle s'assit et me regarda surprise.

"Tu t'en es souvenu? Oh mon Dieu, je savais que j'avais raison de te donner mon amour. Elle a jeté ses bras autour de mon cou et m'a presque étouffé, elle me tenait si fort. Quand elle a lâché prise, elle s'est allongée sur le siège avec sa tête sur mes genoux et a commencé à détacher mon short. Alors qu'elle dégageait mon sexe, je me penchai sur ma gauche, remontai sa jupe et posai ma tête sur l'une de ses cuisses avec ma bouche sur sa fente. Alors que je poignardais ma langue dans son trou, elle a pris mon arbre profondément dans sa bouche et sa gorge. Nous avons grogné tous les deux. Goûter à son doux nectar alors que sa gorge massait ma hampe était une sensation exquise. Je pourrais faire le reste du voyage mais Cathy avait d'autres plans. Après 15 minutes où elle m'a doucement prise au fond de sa gorge, elle s'est éloignée et m'a tirée avec elle.

Elle a enfilé mon short pendant que je le soulevais, l'enlevant et le jetant par terre. Elle a passé sa robe par-dessus sa tête et elle a rejoint mon short. Bientôt, ma chemise fut enlevée et elle chevaucha mes genoux. Elle s'est assise enfouissant mes boules de bite profondément dans l'étreinte chaude et humide de son tunnel de velours. Elle enroula ses bras et ses jambes autour de moi et se balança lentement sur mon sexe en posant sa tête sur mon épaule. Alors que ses seins s'enfonçaient dans ma poitrine, ses mamelons étaient si durs qu'ils ressemblaient à de petites pierres. J'avais mes mains sur ses hanches essayant de l'aider mais elle voulait y aller doucement et le faire durer aussi longtemps qu'elle le pouvait.

Nous étions tellement absorbés par notre attelage que nous avons été surpris lorsque Mercedes nous a dit que nous étions à moins de 5 minutes du centre d'accueil. Cathy leva la tête et me regarda dans les yeux. « Je te dois tellement plus. Promets-moi que nous reprendrons là où nous sommes lorsque nous rentrerons à l'hôtel. Je l'ai embrassée et j'ai promis. Rose a mis le toit dès qu'elle s'est garée mais elle et Mercedes ont dû nous attendre pendant que Cathy nettoyait ma bite avec sa langue et nous nous habillions. Nous avons obtenu un billet pour plusieurs visites différentes et avons passé la majeure partie de l'après-midi à traverser différents bâtiments. Nous sommes restés à l'arrière de chaque groupe avec lequel nous étions et je me suis occupé à prendre des photos d'eux avec leurs robes relevées ou baissées devant des statues et des œuvres d'art partout. J'ai même réussi à obtenir une photo de tous les trois nus avec l'une des piscines en arrière-plan. C'était le plus rapide que j'aie jamais vu une femme enlever ses vêtements et les remettre.

Au moment où nous avons terminé nos visites et sommes revenus à la voiture, il était 5h30. Les filles étaient surexcitées après avoir flashé leur corps au cours des 5 dernières heures. Cathy avait enlevé sa robe avant de monter dans la voiture et déchirait mes vêtements avant que je ne m'assoie. Avant que nous ne soyons sortis du lot, elle chevauchait mon arbre comme si c'était le dernier rapport sexuel qu'elle aurait jamais. Dix minutes plus tard, elle frissonna et mes genoux se remplirent de son nectar. Elle posa sa tête sur mon épaule. J'ai senti de l'humidité sur mon cou et quand je l'ai tirée en arrière, il y avait des larmes dans ses yeux. "Tu t'en es souvenu. Mes propres parents ne se souvenaient pas de mes deux derniers anniversaires.

J'ai dit à Rose de trouver un steakhouse en chemin pour que nous puissions manger et faire la fête. Cathy est restée sur mes genoux, me tenant fermement jusqu'à ce que nous nous arrêtions dans un joli restaurant à Morro Bay. Cathy et moi avons mis nos vêtements et nous sommes tous allés à l'intérieur pour manger. Nous avons eu un steak, du homard et un gâteau d'anniversaire que leur chef a préparé pour nous. J'ai même acheté une bouteille de vin pour mes femmes enceintes. "Nous pouvons avoir un peu d'alcool compte tenu de l'occasion." J'ai dit à Cathy que j'étais désolé de ne pas avoir de cadeau pour elle mais de me faire savoir ce qu'elle voulait et je m'en occuperais. Cathy était la plus heureuse que je l'aie vue. Nous sommes partis vers 8h30 et avions encore 2 heures de route jusqu'à l'hôtel.

Cathy était blottie contre moi sur le siège arrière en frottant mon sexe à travers mon pantalon. "Tu m'as fait jouir avant le dîner mais tu ne t'es jamais fini. J'ai donc décidé ce que je veux pour mon anniversaire. Je veux te regarder te masturber et me remplir la bouche de ton sperme, avant d'arriver à l'hôtel »

« Puis-je te toucher pendant que je le fais ? »

"Chérie, tu peux me toucher n'importe quand et n'importe où." Elle s'allongea sur le siège avec sa tête sur ma jambe face à moi. Elle voulait une vue rapprochée. J'ai décompressé mon pantalon, sorti ma bite et l'ai caressée lentement jusqu'à ce qu'elle soit dure. Les yeux de Cathy ont suivi ma main de haut en bas sur mon sexe alors qu'elle se léchait les lèvres. Elle a tiré le haut de sa robe vers le bas et a placé mon autre main sur sa poitrine. « N'aimes-tu pas à quel point c'est bon de tenir ma poitrine ? C'est tellement doux et ferme. Joue avec mon mamelon et sens-le durcir à ton contact. Elle gémit alors que je pinçais son mamelon mais elle ne quittait jamais des yeux ma main sur mon sexe. Elle a remonté le bas de sa robe et a déplacé ma main vers le bas pour frotter sa motte. Aimez-vous la sensation de votre main frottant ma chatte lisse et nue? N'est-ce pas comme la peau lisse de votre bite lorsque vous la caressez ? » Elle a mis deux de mes doigts dans sa fente humide et les a frottés à travers elle. "Sentez comme ça me rend humide de vous voir frotter votre bite, sachant que vous allez remplir ma bouche de votre sperme chaud."

Elle gémit alors qu'elle poussait mes doigts dans son trou chaud et serré. "Oh mon dieu, c'est si bon d'avoir tes doigts dans ma chatte pendant que je te regarde te branler. Accélère s'il te plaît. Je veux manger ton sperme pendant que tu me doigtes. Quand le liquide pré-éjaculatoire a commencé à couler du bout de ma bite, elle a mis une main sur la mienne et a tiré ma bite vers son visage et l'a léchée. "Ummm un apéritif." J'ai pompé ma bite plus vite alors qu'elle poussait mes doigts de plus en plus vite dans son trou palpitant.

"Je suis prêt à jouir."

"Ne t'arrête pas." Elle posa ses lèvres sur le bout de ma bite et commença à sucer alors que la première goutte de mon sperme collant jaillissait entre ses lèvres. Elle a tenu tout jusqu'à ce que ma bite arrête de monter, puis a essuyé le bout avec sa langue sur le bout pour obtenir le dernier dribble. Elle le fit tourner dans sa bouche et s'assura que je la vis l'avaler. Elle a retiré mes doigts de sa chatte et les a tenus devant son visage. "Ummm et ça vient avec le désert." Elle les a mis dans sa bouche et les a sucés pour les nettoyer. Quand elle eut fini, elle s'assit sur mes genoux et posa sa tête sur mon épaule. "Ça a été mon meilleur anniversaire, une famille qui m'aime, ton bébé dans mon ventre et les nuits pas finies.

Nous sommes arrivés dans le garage de l'hôtel vers 23 heures et sommes montés dans notre chambre. Une fois à l'intérieur, nous nous sommes déshabillés pour aller au lit et je suis allé aux toilettes. Quand je suis sorti quelques minutes plus tard et que je suis entré dans la chambre, quel spectacle m'attendait. Cathy était sur le dos sur le lit avec Rose accroupie au-dessus de sa tête, les yeux fermés, frottant sa chatte sur le visage de Cathy tandis que Mercedes était penchée au pied du lit en train de sucer sa chatte. Je suis resté là à regarder ma bite durcir jusqu'à ce que Rose ouvre les yeux et me voie.

"Ne reste pas là avec ta bite dans ta main chérie. Il y a trois trous qui vous attendent pour rejoindre cette fête. Je m'agenouillai derrière Mercedes et écartai ses joues en admirant la petite étoile brune de son anus et les lèvres légèrement entrouvertes de sa fente avec les pétales de rose qui étaient ses lèvres intérieures en saillie. J'ai posé mes lèvres sur ce petit bourgeon et je l'ai embrassé. Mercedes sursauta puis repoussa sa motte contre moi. J'ai poussé ma langue entre ces pétales doux et dans le trou chaud et humide au milieu. Il semblait pulser autour de ma langue, la tirant vers l'intérieur. Quand ses jambes ont commencé à trembler, je me suis levé et j'ai déplacé ma langue en cercles autour de son anus, puis je l'ai mise sur son petit trou du cul et je l'ai sentie se resserrer et se relâcher par anticipation. Au début, quand j'ai pénétré son sphincter avec ma langue, il s'est resserré, puis il s'est détendu et m'a laissé enfoncer tout ce que je pouvais de ma langue dans son cul.

Mercedes gémit dans la chatte de Cathy alors qu'elle reculait en essayant de m'enfoncer plus profondément dans son cul. Son cul tremblait alors que je reculais et mettais ma bite dans sa chatte. Alors que j'enfonçais mes couilles profondément en elle, elle leva la tête et me regarda. "Oh bébé, j'ai besoin de toi dans mes deux trous ce soir. Baise-moi spécial. J'ai roulé en elle encore et encore alors qu'elle repoussait son cul vers moi mes coups. Je l'ai baisée jusqu'à ce que je pense que je me rapprochais et je me suis arrêté, le tenant profondément et reprenant mon souffle. Quand j'ai entendu Cathy gémir de Mercedes lécher et sucer sa chatte, je suis sortie de la chatte de Mercedes et j'ai glissé ma bite dans son cul, j'ai commencé à lui pénétrer le cul comme si j'avais sa chatte et elle s'est tendue, serrant ses fesses ensemble la faisant sentir plus serré que jamais.

Alors que son dos s'arquait et qu'elle criait dans le monticule de Cathy, j'ai giclé de sperme dans ses entrailles. De gros brins chauds de sperme pulvérisés à l'intérieur d'elle. Elle s'est effondrée sur Cathy alors que je continuais à pomper dans son cul, prolongeant son orgasme. Quand je me suis arrêté et que je me suis éloigné d'elle, j'ai levé les yeux vers Rose appuyée contre la tête de lit avec sa chatte toujours sur la bouche de Cathy. "Viens ici bébé, tu as encore un trou qui a besoin d'attention." I stepped up on the bed in front of Rose and she grabbed my hard dick and pulled me to her. She put her lips on it and sucked it in. As soon it was hard again it was plunging down her throat as fast as she could move her head.

She had her hands on my hips driving her head all the way down on my shaft each time. This time it was only minutes until what cum I had left in me shot down her throat. She pulled me to her and held me deep milking my shaft with her throat muscles. When she was thru I collapsed down to the bed felling the most satisfaction and spent I had in quite some time. My three wives had milked me dry. Soon I had all three cuddling around me. We shared hugs and kisses then drifted off to sleep.

We all slept until after lunch time. When we got up the ladies were well rested and wanting to go sightseeing. Today they were wearing their bikinis with the clear strings and for a while had the sheer lace cover-ups. We ended up walking down the beach. They took off their cover-ups and were running in and out of the water as we walked. When they found out how transparent the material became when it was wet they made sure to spend enough time slashing to keep them that way. When we came to a section of beach they liked they spread out the towels and pretended to tan. What they were really doing was laying on their backs, their eyes closed, their legs wide with their bottoms either transparent from being wet or the tiny strip pulled up until it disappeared between their lips.

Rose stood up and told me she wanted me to come with her. We walked out until we were waist deep when she pulled my swimsuit down, put her arms around me, jumped up and locked her legs around my waist and said she was ready for the ocean fuck she didn’t get night before last. I reached under her and pulled the tiny strip of her suit out of the way then lowered her down on my dick. She was giggling as we moved into water a little deeper to make her movement easier. She said the salt water was tickling her crotch.

Mercedes and Cathy spotted us in the water and figured out what was going on. They came running out to us and soon they were next to us wanting to be next. Rose decided that salt water was not a good lubricate and climbed off laughing. I stepped out of my swimsuit and handed it to Rose. She also was holding Mercedes and Cathy's bottoms. They still wanted a turn so they could say they tried sex in the Pacific Ocean. When they were done we looked around and Rose was sitting on the towels up on the beach waving my suit and their bottoms at us. It must have been a site to see, naked me and two bottomless women walking out of the ocean because Rose was laughing her ass off. She took off running down the beach with Cathy and Mercedes hot on her heels. They finally caught her a long ways down the beach. They got their bottoms and mine back then held her down, took hers of and made her walk back without it. Knowing Rose it didn’t take much.

Rose sat with us on the towels but didn’t put her bottom back on. When they decided to go looking for some souvenirs Rose took her top of and pulled on the lace cover-up. I had my camera out from their run down the beach so I just kept taking pictures as the other two did the same thing. As we walked back they went into several stores and people looked like they weren’t sure they were seeing what they thought they were. We got back to the room about dinner time and they decided to order pizza delivered.

When the delivery guy knocked Rose answered the door naked and told him Cathy had the money. When he stepped inside Cathy was bent over naked with her back to him digging money out of her purse. “Mercedes I need two dollars.” She stepped out of the bedroom wrapped in a small towel and when she reached to give the money to Cathy the towel fell. The poor flustered pizza guy was surrounded by 3 naked women and was having a hell of a time counting the money. He finally turned and left. We spent the rest of the evening laughing about that, watching a little TV and just relaxing together. Tomorrow we would check out and head back south. They wanted to see some of the famous surf beaches and just play tourist.

One nice thing about vacations was not being tied to an alarm clock. I woke up the first time about 7 and tried to get out of bed. Mercedes pulled me back down and laid her soft warm body across me as Cathy rolled over onto my other side. “Don’t get up yet I want you to hold me a little while. I put my arms around them and went back to sleep. I loved being covered up by my wives.

We decided to get up about 9:30 when we all started making trips to the bathroom. We all crowded into the Jacuzzi tub and spent the next hour scrubbing and playing, mostly playing. We checked out and drove down the coast. Of course they wanted to stop and look at most of the beaches. All they were wearing today were tank tops and short skirts, so I collected a lot of pictures of them on beaches topless, bottomless or nude. There were even a few that they took of each other on their knees in the sand with my dick in their mouth or being fucked doggy style. This was going to be one XXX rated vacation album.

As we got close to Malibu, Mercedes said she wanted to stop and visit Donna. “Who’s Donna?”

Surprise she asked, “You don’t remember the blonde with big tits that gave you a blow job so the pouch would fit?”

“I remember both but she never told me her name.”

I got the card she gave you and called her after lunch. She said if we stopped she would buy dinner.” When we pulled up to the shop the lights were off and the closed sign was out. Mercedes called her and talked for a few minutes. “I have directions to her place. She said she will be ready and waiting when we get there.” The address was on Pacific Coast Highway and when we got there we found out it was on the ocean side. As we pulled up donna came walking out in a skirt as short as my ladies were wearing and a black corset top that looked like her breasts would spill out of any minute.

She got in back between Rose and Cathy. “I’ll give you the grand tour when we get back.” She started giving directions and we ended up at a valet stand in front of a restraint with a name I couldn’t pronounce. The attendant said it was full and if we didn’t have a reservation we wouldn’t get in. When we walked in the door Donna showed the Maître de a credit card and we were taken to a table. “It helps to have a boyfriend with a well known name.” I don’t know what the food cost but it was one of those places where a big plate has very small portions and big prices.

After dinner we went back to her house. As we walked thru getting the grand tour she told us that the boyfriend was married and on a cruise with his wife. The house had a deck with a hot tub and a fabulous view up and down the beach. Rose was the one that suggested we get in the hot tub and the next thing I knew we were all naked in the tub together with Donna sitting next to me with her hand on my dick. She told us he wasn’t coming back until next week sometime and we were welcome to stay if we wanted. All my girls could think about were naked late night strolls and sex on the beach.

Cathy said they wanted to see Venice beach and the Santa Monica pier. Donna offered to take off a couple of days and play tour guide. Of course the entire time she kept stroking my dick. She finally asked the girls, “Can I borrow him for tonight? I promise to bring him back in one piece, just worn out.”

Mercedes laughed, “I hope you’re not taking on more than you can handle.”

“So wives, does that mean I have your permission to make Miss Donna beg?”

“We’re going for a long walk on the beach. Guess we’ll see whose still up when we get back.” Before they left I helped bring in our luggage and grabbed one of my blue pills. As my girls headed down to the beach in the dark, Donna took my hand and led me towards one of the bedrooms.

“I have something I think you’ll like. After we’re done, you and your wives can feel free to try it out.” She opened the door and hanging in the middle of the room was a sex swing. It had multiple straps and cuffs, with a winch on the wall to adjust height. “I want you to strap me in and fuck me as long as you can. I’ve been dreaming about this since you were in the shop Saturday. When Mercedes called I knew I had to have you.”

With her help I started buckling straps to her before going to the winch and raising her of the floor. There were cuffs for her wrists that allowed her upper body to lay out flat and stirrups for her feet that kept them high and spread wide. As I tightened straps she watched until I found a blindfold on a shelf and put it on her. “That’s not fair. I like watching what you’re doing to me.” There was a box on a table in the corner that had plugs, dildo’s and a gag in it. I put the gag in her mouth and buckled it behind her head.

“You talk too much. Just lay there and get ready to be fucked.” I grabbed a small dildo and a tube of lube from the box before I raised her up to shoulder level and turned her around so I was looking at her slit and asshole. She was already wet from not being in control. I reached in and drug a fingernail up her partial spread slit and watched her shake. I put two fingers to her wet pussy and gently slipped them in. She moaned into the gag. I fingered her hole until my fingers were slick with her juice then put them to her clit and rubbed until her little man was engorged and peeking out from its hood. I leaned forward and sucked on the nub and she bucked her hips to me and tried to groan around the gag.

I stepped back and rubbed my fingers over her asshole pushing some of her slick juices that were running out of her slit, inside her. I stepped back and put lube on the dildo and noticed it had a vibrator. I bent back to sucking on her clit then pushed the dildo in to her ass. She started thrashing in the swing and trying to yell. I pushed the dildo in until its rubber balls were against her cheeks. As I rubbed and pinched her clit I moved down running my tongue thru her slit and back up to drive it into her pussy to taste her tart musk. I pulled the dildo most of the way out then drove it back in. I fucked her ass with it driving it in until it wouldn’t go farther. I pushed the dildo in one more time, left it there, then stepped to the wall and lowered her until her holes were level with my dick.

I moved between her thighs and put the head of my dick at the entrance to her pussy. I grabbed the straps on her thighs and using them as handles I pulled her to me as I jammed my dick into her. Her back arched up and she jerked on the cuffs holding her wrist and her body shook. All she could get out around the gag was “MMMMFFFFPPPPPPPTTTTHHHH.” I pulled out and fucked her ass a few more strokes with the dildo before pulling it out and pushing it into her pussy. I put my dick to her ass and started fucking it. Each stroke drove the dildo back into her pussy. She must have felt like she had two dicks in her.

She was moaning as I pulled out of her ass and shoved the dildo back in before spinning her so her mouth was in front of me. I un-buckled her gag and took it off. “I’m going to fuck your three holes until you beg me to stop. If you don’t want that tell me now.”

She just smiled “Fuck you old man I’ll take whatever you give.” I held her head in my hands and pushed my dick between her lips. I pushed until I hit the back of her throat and held it there. Her throat didn’t open so I fucked her mouth hitting there until she opened up and took me all the way in. I used her large breasts for hand holds and fucked her throat pulling out and letting her get a breath every few strokes. When my cum boiled up I jammed my dick in her throat and hunched on her face. When I stopped shooting down her throat I pulled out and wiped my dick on her face before stepping up and putting my ball sack on her mouth for her to lick clean.

I spun her around and putt my dick back in her pussy and fucked her hard for ten minutes then pulled the dildo out of her ass and replaced it with my dick. I Leaned forward as I stroked her ass and put the dildo in her mouth. She sucked it in like it was my cock. I was pounding her ass as I fucked her throat with the dildo. I pulled the dildo out of her mouth, pulled my dick almost out of her ass to give me room to put it in her pussy. As I drove back into her ass my groin drove the dildo deep again into her hole. As I continued fucking her ass and bumping the dildo in her pussy I took her clit between my thumb and forefinger and pulled on it.

Her body shook like she was having a convulsion and her cum squirted out around the dildo. “OOOHHHH MMMMYYYY GOD. Baise-moi. Fuck me hard.” I pulled the dildo out of her pussy and shoved it in her ass. I drove my dick in her pussy as hard as I could, using the straps for leverage. In just another minute or two I blew a load of my cum deep in her vagina. “OOOOOOOHHHHHHHH” and then her head fell back. I pulled out and spun her around so I could fuck her mouth with my cum slick shaft. As I pulled out of her throat to let her breath, she gasped “Don’t you ever get soft?”

“Not when a blonde with big tits tells me to fuck her, she’ll take whatever I give her. All you have to do is beg.” Before she could say anything else I shoved my dick back down her throat. When I pulled out again I only gave her time to inhale and drove in again. I held my dick deep and wallowed in the feeling of her throat trying to push me out. I pulled out and moved back to her pussy now that I had shot two loads I knew my pharmaceutically enhanced hard on would be good for at least another hour and a half. I just kept up a fast pace moving like a rabbit from hole to hole. I was fucking her ass with the dildo in her pussy when she had another long orgasm. She trembled and her girl cum flowed round the dildo. All she said was “Please, Please no more. My ass and pussy can’t take anymore.” She closed her eyes her head fell back and her body went slack. She was out cold. I pulled out and left her in the swing with the dildo still buried in her ass and went to the hot tub on the deck.

It was only a few minutes later when my three wives walked up the stairs from the beach carrying their bikinis in their hands. “Did you ladies have a good walk?”

Nous faisions. We were invited to two parties and one group of guys offered money for sex. But we were good. We were in a hurry to get back and see which of you won. Where’s Donna?”

“She’s hanging around somewhere.” About then Donna started yelling for someone to help her and the girls took off to find her. All four of them came back to the deck with Donna calling me an asshole for leaving her hanging in the swing. She was smiling so I wasn’t too worried. My wives were laughing and giving her a hard time about begging me to stop and passing out. They all got into the tub and crowded and me with Donna on my lap. She reached down and grabbed my hard shaft. Before she could say a word I asked her, “Are you ready for round two?” She let go like she had been shocked and jumped off my lap. “Oh fuck no. Not tonight. You need to share that with your wives.”

They were laughing again when Mercedes said “We get all we want anytime we want. One thing we’ve learned is not to challenge his stamina. One on one we always lose.” Mercedes took her place on my lap and said sweetly, “Husband would you like to fuck my pussy in that new toy? I sure want you to.” I got up and led her to the bedroom and helped her get buckled in.

I raised her up so her pussy was the right height. I picked up the lube that was on the floor and put some on my shaft. I didn’t put her hands in the cuffs or her feet in the stirrups so when I stepped between her thighs she put her legs around my waist and clasped her hand behind my neck. Holding me loosely left enough room for me to swing her back and forth sliding my shaft in her pussy. “You know husband we might have to get one of these for our deck. Under the stars, swinging on your cock, that sounds like a wonderfully way to spend a night.” It was twenty minutes of slow gentle sex before we came together. I helped her out of the swing and we walked back to the others on the deck. They were getting out of the hot tub.

We were heading to Donnas’ room. She has a California king water bed. Want to join us?” I grinned at Donna and she turned red down to her nipples. “To sleep and nothing else.” We all laughed and piled into her bed. She asked my wives if she could cuddle up to one side of me, she missed a warm male body next to her. Instead of her cuddling up to me I had her lay on her back and I cuddled to her laying my head on her shoulder. Rose was behind me with one hand between my legs holding my balls. I looked across Donna at Cathy on her breast and Mercedes behind her with an arm around her holding a breast. What a way to spend a vacation.

The smell of bacon cooking woke me in the middle of the morning. When I opened my eyes I was on my back with Mercedes and Donna lying against me. I turned to each one and kissed their foreheads. In return as they stretched awake they rubbed their bodies against me. Donna rose up and pressed a nipple to my lips. “You ignored these last night but your wives tell me you’re a tit man.” I suckled on her nipple as she squeezed her breast and pushed it against my lips. I felt Mercedes hand start stroking my dick to life. Just as my dick got hard and Donna’s nipple’s felt like little stones, Rose stuck her head in the door. Breakfast is ready. You three can finish up after breakfast or at the beach.

Donna pulled her breast away from my mouth with a pop. “You can have all you want on the drive to the beach.” Mercedes planted a kiss on my dick then we walked out to breakfast. As we sat eating bacon and eggs, Cathy said, “We want to go to Venice beach. Donna says it’s cool and weird at the same time.” Donna said if they wore either of the bikinis they bought, they would have to wear the cover-ups because the cops down there were a bunch if dicks. Rose said it sounded like a challenge to her.

Donna told us we should wait a few hours. Most of the interesting stuff was in the afternoon or evening. When we finished breakfast Donna sat in my lap and pulled my face between her breasts. “You, Mercedes and I have some unfinished business. After letting me nibble on her nipples for a moment she stood up and led me and Mercedes back to the waterbed. We picked up where we were when we were interrupted. I was on my back with a mouth full of nipple and Mercedes was stroking my dick. I pulled Donna astraddle my chest as I felt Mercedes slip her mouth over my Glans.

I put my hands under Donna’s thighs and pulled her up so I could suck on her clit. As I feasted on her little nub and the juices in her slit, Mercedes put my shaft in her pussy and lowered herself down completely on it. She was riding my shaft and I had moved to sucking on Donna’ wet hole when I felt more weight on the bed. Someone straddled me between Mercedes and Donna and I could feel her wet slit on my stomach. Someone else was fondling my ball sack. Donna was rubbing her slit on my face with more urgency when she groaned and flooded my mouth with her cum. She pressed down almost stopping my breathing.

My own cum boiled up and sprayed the inside of Mercedes vagina. She bounced hard several more times on my shaft and wetness flowed onto my crotch and balls. Donna rose up to lie next to me and lick her moisture from my face. That’s when I saw that it had been Cathy between Donna and Mercedes. Now I could see her kissing Mercedes as they groped each other’s breasts. That meant it was Rose who had her hand on my ball sack. Cathy moved to lie next to me and Mercedes lay down on my chest. Rose grabbed my shaft as I slipped from Mercedes pussy and I could feel her tongue all over it, cleaning off our mixed goo. She crawled up and spooned behind Donna as we all drifted off to sleep again.

The ladies woke me up saying it was time to shower the smell of sex off and head to Venice Boardwalk. Five of us crowded the shower but we had fun. They all put on the bikinis with the stick-on nipple pieces and their lace cover-ups. Just in case they each put a small bag in the trunk with a regular bikini and a sundress in case we decided to have a nice dinner. As I held the door open for them as we left each one handed me a small black remote, even Donna. This time there was an initial in red polish on each one, M, R, C, and D.

Cathy drove with Donna as navigator and I was in the back seat with Mercedes and Rose. They had their cover-ups off, leaning against me with their heads on my shoulders. Rose was rubbing my bulge thru my shorts and letting her head slowly slid down across my chest. Mercedes snickered. “She thinks she’s being sneaky. Another minute and she’ll have your cock down her throat.”

“You sound jealous.”

“A little.” She pulled my arm around her and put my hand on her breast. “But you can help me get over it tonight.” As Rose pushed down my shorts and started stocking me Mercedes was squeezing my hand on her breast and moaning softly. When Rose put her lips over my Glans and sucked me deep into her mouth and throat, Mercedes squeezed my thumb and finger on her nipple making her tremble. She slipped her other hand under her bottom and brought them wet to my lips. “I have a treat for you when she finishes.” Mmmmm, cruising Pacific coast highway. With my blonde wife sucking on my dick and my hot Latina wife feeding me her sweet girl cum form her hot pussy. I don’t know how far or how long until I shot my load in Rose’s mouth. With the first shot she pushed down taking me all the way in and holding it as I shot straight into her stomach.

When I finished, Mercedes pulled off her bottom as I slid down to the floor and turned to her. She put one foot on the seat behind Rose and the other on the front passenger seat. I put my lips to her sweet wet hole and lapped up her nectar. When I licked across her little nub she grabbed my head and pulled me to her. As her body shook moisture flowed from her faster that I could lick it up. When she stopped shaking and released her grip on my head I moved back up to the seat. I pulled Mercedes into my lap facing Rose. Rose moved close and put her arms around us. We sat like that until Cathy pulled in to a parking lot near our destination.

Mercedes got the bottom back on and they both pulled on their lace cover-ups. I put my shorts back on and we headed to the boardwalk. The board walk is more than a mile long and lined with shops on one side and street vendors and entertainers on the other. Typical women they looked in every store and checked out each stall. Several times, standing in front of a vendor stall, they would pull off the cover-up they were wearing to try on a sarong or wrap around dress. From behind when they did this they looked naked and got a lot of stares, more than they got with the cover-ups over their barely there bikinis.

As we walked the boardwalk I would pick a random remote in my pocket and push the power button and wait to see who jumped and gave me a ‘look’. When we were at the far end and started back I turned them to level three and continued to randomly tease them. Once as Donna stepped into a skirt a vendor was showing her I hit her power button and her legs shook and she almost fell down. The lady asked her if she was ok as she shot me a ‘I’ll get even” look. As we walked off the boardwalk back to the car I decided to try the higher level. I put all four on 6 and just as we got in the car I turned them on.

Mercedes and Rose collapsed into the front seats shaking. Donna was in the seat next to me and Cathy stumbled getting in and fell across me holding her crotch. They were yelling “Oh shit”, “Oh god” and “Turn it off, turn it off.” I was laughing and when I did turn them off I had four women threatening me with bodily harm but they were laughing as they did. Next thing I knew there were four bikini bottoms in my lap and four bottomless women. Mercedes put the top down and as soon as we were back on PCH, all four put their tops down and peeled off the breast pieces of the bikinis. They were riding down the highway with nothing on except the cover-up that was bunched at their waist.

30 minutes later we arrived back at Donna’ house and they finished stripping as we walked in the front door. The sun had set and they wanted to go for a moonlight swim, nude of course. We went down to the beach and played in the surf for an hour or so. I spent most of the time with Mercedes legs around my waist, her arms around my neck and my dick dee

Articles similaires

Oui Monsieur, je ferai tout ce que vous voudrez Partie 2

Chapitre 3; Je pensais que je me vengerais J'étais tellement énervé et confus après cette séance de baise que nous avons eue dans son bureau que je voulais me venger. Après tout, j'étais une femme d'affaires intelligente et prospère. Qu'est-ce que je foutais ? Je n'avais pas travaillé depuis longtemps, mais je pouvais faire tout ce que je voulais et je me comportais comme un putain de jouet sans instruction qui rendait compte à mon proxénète. Putain ça. Mais je n'avais aucune idée de ce qu'il avait prévu pour moi ou je n'aurais même jamais pensé à faire quoi que ce...

271 Des vues

Likes 0

Une tribu pour Téthys, partie 2, chapitre 10

Une tribu pour Téthys : 2e partie Chapitre 10 : Megan, voici Hera ! Megan est silencieuse pendant la majeure partie du chemin du retour à mon appartement après que nous ayons quitté la maison de Carl, et bien que je sois curieux de savoir ce qu'elle pense, c'est aussi l'occasion pour moi d'examiner certaines de mes propres pensées. Beaucoup de choses ont changé, pour nous tous, en très peu de temps. Nous avons laissé Sonia avec Carl, il a promis de la ramener à la maison une fois qu'ils auront terminé le dernier de leur accord commercial. Carl conclut un contrat...

276 Des vues

Likes 0

Holli et une voile du soir

Holli m'a rencontré au bout du quai… et mon cœur a raté un battement lorsqu'elle s'est glissée dans ma vue. Elle était habillée pour une soirée à bord de mon bateau - de simples sandales de pont, un joli haut bleu pâle et une paire de shorts kaki très confortables se balançaient facilement sur ses courbes, faisant allusion à ce qu'elle avait à partager en dessous. Mesurant 5 pieds 9 pouces avec des cheveux blonds, de longues jambes et un corps athlétique en forme, Holli était entrée dans mon monde par un après-midi magique que nous avons partagé sur le front...

200 Des vues

Likes 0

Cousine californienne

J'ai vécu toute ma vie dans une petite ville du nord de l'Idaho. Mes parents sont totalement conservateurs avec tout, donc ils ne me laissent pas sortir avant l'âge de seize ans, et ils ne me permettent pas de regarder la télévision R-rated. Fondamentalement, je suis une vierge de quinze ans qui n'est jamais sortie en couple, et le sexe le plus proche que je connaisse est de maîtriser les magazines vendus à l'épicerie. Il y a environ trois mois, au début de l'été, ma cousine aînée Liz est venue vivre avec nous. Je suppose que sa mère est tombée enceinte...

1.2K Des vues

Likes 0

MA SOEUR SHIRLEY

SHIRLEY A 3 ANS DE PLUS QUE MOI, ET DROIT COMME UNE FLÈCHE, DONC J'AI PRIS QUAND ELLE M'A DEMANDÉ SI ELLE POUVAIT M'EMMENER À UNE ORGIE POUR SON ANNIVERSAIRE !! AU 1ER, JE PENSAIS QU'ELLE PLAISAIT JUSQU'À CE QU'ON COMMENCE À EN PARLER PLUS. SHIRLEY A DIT QU'ELLE VOULAIT VIVRE UN DE SES FANTAISIES ET SI JE LE FAISAIS POUR ELLE, ELLE A DIT QU'ELLE ME LAISSERAIT ACCOMPLIR UN DE MES FANTAISIES LA PROCHAINE FOIS !!!! BIEN, SAMEDI DERNIER SUR SON B-DAY, J'AI DÉCOUVERT À QUELLE ELLE ÉTAIT SÉRIEUSE !!!! Je l'ai ramassée vers 19 heures cette nuit-là et quand...

638 Des vues

Likes 0

T ou D partie 2

Je me demandais juste si cela vous embêterait si le prochain épisode avait une action entre hommes et filles. Je garderai certainement le gay mais le hétéro aidera à développer l'histoire pour plus de parties, donc si vous voulez que ça continue, laissez un commentaire Le lendemain matin, les quatre garçons se réveillèrent après un court repos. « Alors Ace et Mike, combien de temps restez-vous ? » » demanda Bryce. Eh bien, je viens de me rappeler que je devais aller quelque part avec mon père aujourd'hui, a déclaré Mike. Oh, d'accord, et toi Ace ? » demanda Bryce. Oui, je peux rester...

16 Des vues

Likes 0

Lycée Jameson

Lycée Jameson Présentation : Bonjour, je m'appelle Adilene (appelez-moi simplement Adi), je suis une brune de 5'6 de corpulence athlétique avec des fesses fermes et de gros seins de 54 bonnets E. J'assiste à la Jenna Jameson Sex Academy ici en 2035. Depuis que vous avez lu ceci, le monde a beaucoup changé. À partir de 2021, la Chine a dépassé les États-Unis en tant qu'économie dominante, les crises énergétiques ont pris fin avec l'utilisation généralisée des techniques de fusion et de fission ; les différences raciales et sexuelles ont été presque entièrement résolues dans le monde entier, et les traditions...

999 Des vues

Likes 0

L'esprit de Cassy

Jason a rencontré Cassy au cours de leur première année à l'université. Il allait changer le monde des affaires et le mettre sur son oreille avec sa brillante perspicacité et sa fermeté et elle se dirigeait vers le monde de l'éducation de notre jeunesse en devenant professeur d'anglais au secondaire. Tous deux étaient ambitieux mais naïfs et leurs deux désirs se sont avérés faux. Cela faisait partie de la bouillie que l'on apprend dans nos collèges aujourd'hui et ils ne s'en sont pas rendu compte avant d'être entrés dans le monde réel. Mais cette première rencontre entre eux deux a été...

1K Des vues

Likes 0

La soirée pyjama_(10)

C'est une histoire vraie et c'était la première fois que je voyais, touchais et léchais une autre bite. Avant de lire ceci, sachez qu'il n'y a pas de filles, il n'y a que des mecs. C'était au milieu de l'été et j'avais 11 ans. J'allais chez mes amis pour une fête d'anniversaire où presque tout le monde dormait. Quand je suis arrivé, il y avait environ quatre autres enfants qui étaient arrivés avant moi. Je suis entré et j'ai mis le cadeau avec tous les autres et je me suis assis avec quelques autres enfants. Nous étions tous amis et nous...

1.1K Des vues

Likes 0

Moka au caramel dans la jungle de Java

Cela faisait deux semaines depuis notre dernière rencontre. Quelque chose auquel je m'étais habitué. Il vient un lundi sur deux dans la jungle de Java pour livrer une seule boîte de biscuits aux pépites de chocolat de Josef's Vienna Bakery and Café. Les cookies n'avaient rien de spécial. Le propriétaire ne les vend que dans notre magasin car son frère est propriétaire de la boulangerie. Mais l'homme qui les a livrés ressemblait vraiment à quelque chose dont je pourrais prendre une bouchée… Il avait une vingtaine d'années et s'appelait Miguel. Brun foncé, cheveux ondulés et yeux noisette avec une teinte verte...

568 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.