Partager un lit avec maman partie 2

382Report
Partager un lit avec maman partie 2

Partager un lit avec maman partie 2

Alors après avoir fait jouir ma mère, j'ai sorti ma bite de son cul et je me suis allongé juste à côté d'elle, reprenant tous les deux notre souffle, se regardant dans les yeux, se souriant, " je t'aime maman " Je t'aime aussi fils" nous avions beaucoup transpiré, et maman a dit "nous ne devrions vraiment pas aller nous coucher comme ça, je ne veux pas que mes draps soient tout en sueur, mon fils, allons prendre une douche et nettoyons-nous les uns les autres" Je me suis allongé sur le lit et j'ai regardé ma mère se rendre nue dans la salle de bain, je ne pouvais pas détacher mes yeux de son beau cul que je venais de pilonner. J'ai entendu l'eau commencer à couler, alors que je m'allongeais sur le lit, avec le plus gros de ma vie sur le visage, ma mère revient et dit "Hé bébé, l'eau est prête, pourquoi n'entres-tu pas et je vais nous attraper quelques bières”

Je suis entré dans la douche, debout sous la pomme de douche, regardant l'eau couler sur mon corps et ma bite semi-érection, pensant à tous les événements qui venaient de se produire, je savais que les vacances de printemps allaient être bonnes, mais je n'aurais jamais pu le penser Je serais comme ça, pas que ce soit une bonne chose, mais j'étais plutôt content que mon oncle soit tombé malade, alors ma mère et moi pourrions passer du bon temps ensemble. J'entends la porte vitrée de la douche s'ouvrir, et je me retourne pour voir ma mère, tenant une bière pour moi et une bière pour elle, m'en tendant une elle ne pouvait s'empêcher de sourire, j'ai pris la bière et j'ai commencé à la boire, puis ma mère je suis arrivé devant moi, laissant l'eau la couvrir, j'ai fini ma bière et j'ai jeté la canette par-dessus la porte de la douche, je me suis rapproché de ma mère, mettant mes bras autour d'elle, elle a mis sa tête contre mon bras, et embrassé le sommet de sa tête à quelques reprises, pendant quelques minutes, nous nous sommes juste tenus debout, nous tenant l'un l'autre, laissant l'eau nous submerger, tenant ma mère et sentant son corps contre le mien, j'ai recommencé à devenir dur, et maman pouvait le dire, elle a commencé à bouger son cul de haut en bas, broyant ma bite maintenant dure comme du roc.

Nos deux respirations ont commencé à s'accélérer, alors que je tendais la main et attrapais ses seins et commençais à lécher et à embrasser son cou, nous l'avons fait pendant un bon moment, puis elle s'est arrêtée et s'est retournée puis m'a fait demi-tour, elle a ensuite attrapé un petit serviette et je l'ai mouillée et j'ai commencé à nettoyer mon trou du cul, j'étais très confuse par ce qu'elle faisait, mais je m'en fichais parce que ça allait, pas génial, mais ça allait, puis j'ai senti la serviette partir, puis tout d'un coup, j'ai senti sa langue claquer contre mon trou du cul, j'ai haleté à haute voix, c'était si bon, je n'ai jamais rien ressenti de tel, sentant sa langue monter et descendre tout autour de mon trou, pendant qu'elle faisait ça, elle était lentement en frottant mes couilles, ma respiration devenait très lourde tellement je me sentais bien.

Lentement, elle a entré un de ses doigts dans mon trou serré, j'ai haleté et j'ai été très choqué par ce qui se passait, et a commencé à se retourner, elle s'est arrêtée à mi-chemin en disant "ne t'inquiète pas chérie, je dois te nettoyer complètement" je viens de me retourner, et a accepté maintenant que son deuxième doigt entre en moi, mais après quelques minutes, elle s'est arrêtée et m'a fait demi-tour, puis s'est précipitée devant et s'est placée contre le mur, et a dit "Maintenant, grand garçon, c'est à toi de faire la même chose avec moi "Alors je me mets à genoux et commence à faire courir mes doigts le long de son trou du cul, ses gémissements ont commencé à prendre de l'ampleur, alors j'ai mis un doigt dans son trou du cul serré.

Avant que je le sache, j'avais 3 doigts dans son cul, maman se balançait d'avant en arrière jusqu'à mes doigts, puis entre les gémissements, je pouvais l'entendre dire: "arrête fils, arrête, je veux ta bite dans mon cul maintenant" alors j'attrape ma bite dure de 8 pouces et la positionne juste à l'entrée de son trou serré, lentement j'essaie de pousser ma tête dans son cul, mais c'était vraiment serré, après quelques tentatives infructueuses, j'ai décidé de simplement le pousser dans son cul, alors que je pousse tous mes 20 cm, cela a fonctionné, et ma mère a haleté de douleur car elle ne s'attendait pas à ce que je le claque en elle, lentement j'ai continué à pomper ma bite dans et hors de son trou du cul serré.

Je pouvais dire que la douleur s'est arrêtée pour maman alors qu'elle commençait à se balancer en quatrième contre ma bite, chaque fois que ma bite s'enfonçait de plus en plus profondément dans son cul, j'ai vite su que je m'approchais, alors j'ai dit: " maman, je suis, je vais jouir", a-t-elle dit" c'est bien bébé, laisse-moi savoir quand tu parles de sperme, je veux goûter ton sperme cette fois" assez tôt il était temps pour moi de jouir, alors que je continuais à pomper ma bite dans son cul, j'ai dit, "OH DIEU MOM, ICI ÇA VIENT, OH DIEU", elle sort ma bite de son cul et se retourne rapidement et prend ma bite dans sa bouche, et commence à lécher et sucer ma bite, pendant qu'elle me branle et puis je commence pour jouir pour la 3ème fois cette nuit-là, j'ai attrapé l'arrière de la tête de ma mère alors que je commençais à jouir dans sa bouche, elle a pris tout son sperme et en a avalé la dernière goutte. Puis elle s'est levée et m'a embrassé profondément, aspirant sa langue avec la mienne, ne s'attendait certainement pas à goûter mon propre sperme, mais ce n'était pas trop grave, j'étais bien trop excitée pour m'en soucier, maman a interrompu le baiser et a attrapé le shampooing et j'en ai injecté un peu dans sa main et la mienne, j'ai commencé sur sa tête, puis ses épaules et j'ai descendu jusqu'à ses seins, maman avait déjà lavé mes cheveux et frottait le reste du savon sur ma poitrine et mon ventre , nous nous sommes finalement rincés et sommes sortis de la douche, nous nous sommes séchés, nous nous sommes tenus la main en retournant vers son lit, sans même prendre la peine de mettre des vêtements, nous nous sommes mis sous les draps et nous sommes retournés tout de suite dans le position qui a déclenché toute cette histoire, alors que nous nous sommes mis en cuillère, elle s'est retournée et m'a donné un dernier baiser pour me souhaiter une bonne nuit.

Articles similaires

La dette et son prix élevé

« Comment me suis-je embarqué là-dedans ? » Jerry pense alors qu'il est assis là à regarder l'enveloppe devant lui. Il ne l'a pas encore ouvert, mais il sait de qui il vient. Au bout d'un moment, il le ramasse et le regarde un peu plus, le tournant encore et encore dans ses mains. Il ressemble à tous les autres. Blanc uni, timbre ordinaire et aucune adresse de retour. Il l'ouvre après environ deux heures à le regarder, redoutant ce qu'il y a à l'intérieur. Ce qu'il en retire est pire qu'il ne l'aurait imaginé. Il tient une photo franche de sa fille de...

298 Des vues

Likes 0

Ma mission média.

J'ai reçu un appel pour me rendre dans le bureau de mon rédacteur en chef pour une réunion avec M. Giles. Je travaillais sur le journal local depuis 6 mois donc naturellement j'étais nerveux. Je me demandais ce que j'avais fait de mal, telle était ma négativité. « Rachael, s'il vous plaît, asseyez-vous », a-t-il dit alors que j'entrais. Je tremblais à l'intérieur en attendant ce que je pensais être une mauvaise nouvelle. Rachael, j'ai vu votre article sur les courses de lévriers et les appâts vivants il a dit c'était génial. Je pense qu'ils auraient entendu mon soupir de soulagement dans le...

297 Des vues

Likes 0

Kelly - Partie 2

J'étais choqué. En l'espace de quelques minutes, mon meilleur ami Kevin était devenu Kelly. Kevin était un gars mince, avec des yeux bruns doux, des cheveux bruns mi-longs qu'il balayait à la manière typique d'un emo/hipster. Kelly était adorable. Elle était rasée en douceur sous ses vêtements, vêtue d'une culotte en dentelle noire. Elle avait même un semblant de courbes. Sous les vêtements amples de Kevin, caché, se trouvait une silhouette délicieuse. Kelly se tenait devant moi, rayonnante vers moi. Elle déplaça son poids sur l'une de ses hanches et plaça ses mains à ses côtés. Alors ? A quoi j'ai...

312 Des vues

Likes 0

Moment de plaisir avec un nouveau nom

Je m'appelle Drake. J'ai 32 ans, 6'3 245lbs, les cheveux bruns, les yeux bruns, et généralement considéré comme un gars hansom. Grandir en faisant du sport et une éthique de travail acharnée m'ont permis de rester au top de ma condition physique. Quand j'avais 17 ans, je me suis mariée juste après le lycée (avec un peu d'aide parce qu'elle était enceinte). Elle m'a rapidement donné 2 enfants formidables tout en vivant votre style de vie typiquement américain. Moi étant ingénieure et ses soins infirmiers nous assuraient un mode de vie sain. Tout s'est terminé il y a 2 ans quand...

119 Des vues

Likes 0

Salons de discussion - une méchante vengeance entre copines

Vous rentrez chez vous après une longue journée de travail ; vous enlevez votre manteau et vous dirigez vers la cuisine pour une bière. Lorsque vous ouvrez la porte du réfrigérateur, votre petite amie s'approche par derrière – en vous couvrant les yeux avec un bandeau sur les yeux. Elle le noue serré étant un peu rugueux « J'ai un os à choisir avec toi ! » vous lance-t-elle. « Qu'est-ce que… ? ! Vous questionnez, levant la main pour découvrir vos yeux. Elle donne une tape sur le dos de ta main et saisit ton poignet pour te tirer hors de la cuisine. Les yeux bandés...

359 Des vues

Likes 0

S'amuser ensemble tout en étant séparés

Juste une série de textes que j'ai envoyés mis en place. Pas vraiment le meilleur pour les mecs, plus destiné aux nanas Je te vois allongé sur mon lit. À moitié recouverte d'une couverture, je caresse ta jambe nue de ton pied sur le côté, déplaçant mon corps sur le tien, prenant ton visage dans mes mains et t'embrassant doucement sur tes lèvres. Embrasser de plus en plus de passion. Langues qui dansent. Je déplace ma main droite vers le bas de ton côté gauche Traçant ma main vers le bas de ton dos en t'attirant en moi, je pousse mon...

137 Des vues

Likes 0

Substitut sexuel

Substitut sexuel Ch1 M'éclaboussant d'eau le visage et regardant dans un grand miroir de salle de bain, fatigué de la longue soirée que j'ai eue la nuit dernière où j'ai eu une conférence de plus d'une centaine d'invités au cours de laquelle je leur ai parlé de mon travail. Non, je n'étais pas une call-girl, je ne me suis jamais déshabillée, je n'ai jamais travaillé dans un bordel et je ne fais pas de publicité. Je suis essentiellement un psychologue qui aide les hommes, les femmes et aussi les couples handicapés à performer pendant les rapports sexuels. En tant que substitut...

356 Des vues

Likes 0

LE FREAK - Partie 4 sur 5

>>>>>>Nous avons conduit dans Massachusetts Avenue et avons trouvé une place pour se garer à environ un pâté de maisons près de Harvard Yard, le nom donné au campus principal. Il était un peu plus de dix heures. Mme Atkins avait dit de venir n'importe quand, alors nous avons marché ensemble jusqu'au bureau des admissions, la trouvant à son bureau. J'ai présenté Barbara et nous avons pris nos places. La toute première chose que j'ai faite a été de passer le dossier de photographies sur le bureau. « J'avais demandé à Barbara de m'épouser le vendredi soir précédent, le vendredi...

343 Des vues

Likes 0

La vengeance d'Ambre

# TCA * Entrée C'est une histoire de vengeance et de douleur. C'est une histoire d'amour et d'affection. C'est une histoire de satisfaction et les gens obtiennent leur comeuppance. Ma petite amie Amber et moi étions membres d'un sex club. Nous aimions tous les deux aller et participer à la plupart des activités du club, mais elle refusait d'avoir des relations sexuelles avec d'autres femmes. Elle aimait regarder d'autres femmes dans le club, se faire baiser et elle aimait même regarder d'autres femmes se baiser, mais elle n'était jamais capable de manger la chatte elle-même. J'étais perplexe et je lui ai...

310 Des vues

Likes 0

Le chevalier et l'acolyte, tome 5, chapitre 7 : La domination des orcs

Le chevalier et l'acolyte Tome 5 : Le trésor du coffre-fort Chapitre sept : La domination des orcs Par mypenname3000 Droits d'auteur 2016 Remarque : Merci à B0b pour la bêta de lire ceci. Compagnon Mage Faoril – La ville libre de Raratha — On dirait que Sophia s'amuse, ai-je souri. Chaun tressaillit. Elle aime la douleur plus que moi. J'ai reniflé. Je jetai un coup d'œil à la porte, Sophia et Relaria poussaient des hoquets et des gémissements émanant du bois vert foncé de l'appartement de la lamia au palais Saltspray. La claque de chair, le ruisseau d'un lit. C'était du sexe...

336 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.